Les 10 surfeurs que vous croiserez cet été sur le spot
Accueil > Surf > Ces 10 surfeurs que vous croiserez forcément sur le spot cet été !

Ces 10 surfeurs que vous croiserez forcément sur le spot cet été !

Cet hiver vous aviez vu tous ces skieurs iconiques que l’on croise forcément sur les pistes. Cette fois nous allons vous parler de ces surfeurs que l’on ne peut pas manquer sur le line-up.
Frimeurs, taxeurs, sur-équipés ou complètement à côté de la plaque, on a tous rencontré ces étranges riders qui arpentent les plages avec un style bien à eux.

1. Celui qui ne surfe pas

Lunettes de soleil, cheveux blonds, bronzage cuivré et planche à portée de main, le surfeur qui ne surfe pas ressemble à s’y méprendre à un vrai surfeur.

En le voyant marcher avec sa planche de long en large sur la plage, on pourrait croire qu’il cherche le bon spot, mais une fois en face du peak, il trouve toujours une bonne explication pour ne pas aller à l’eau.

Le surfeur frimeur qui ne surfe pas

Les vagues de 2m sont trop petites pour lui, le banc de sable n’est pas encore calé …

il ne s’est pas encore remis de sa session du siècle sur un secret spot (forcément en solo) et attend un appel de Kelly Slater.

L’exploit du surfeur-frimeur : il réussit à faire croire à tout le monde qu’il surfe mais personne ne l’a jamais vu à l’eau.

2. Le maladroit de la centrale

Après avoir monté ses ailerons à l’envers, ce surfeur intrigant enfile sa combinaison, fermeture éclair sur le devant. Il va ensuite s’enduire le visage de crème solaire avant d’enfiler son lycra plein de sable.

Le surfeur maladroit

Confiant et heureux, il ira à l’eau en se prenant les pieds dans son leash, qu’il a attaché à son pied avant.

L’exploit du maladroit : Bien qu’il fasse tout de travers, il survit et garde sa motivation intacte pour la prochaine session.

3. La rideuse de style et de talent

Avec elle, tout semble facile et naturel : elle enfile sa combinaison sur la plage sans mettre un seul grain de sable dedans, sa bouteille d’eau reste fraîche même en plein soleil, le sable semble ne pas lui brûler les pieds, les rochers ne lui égratignent pas la voûte plantaire, le soleil ne lui brûle pas la peau.

Regarder cette surfeuse rider est un pur bonheur. Elle allie puissance, style, élégance, décontraction et technique.

La surfeuse de talent

Elle enfile sa combinaison sans mettre un seul grain de sable à l’intérieur.

Sympa, elle donne même quelques conseils entre deux séries. Dans sa version encore plus énervante, cette surfeuse peut aussi avoir 8 ans.

L’exploit de la classe internationale : rester humble tout en étant godlike sans faillir et sans effort.

4. Le poissard du shorebreak

Pour lui, la session commence par la recherche d’un tournevis pour monter ses ailerons, étant donné qu’il a oublié le sien chez lui.
Il va arpenter la plage et aborder les autres surfeurs pour trouver un tournevis compatible. Il en profitera pour taxer un peu de wax car il a laissé la sienne dans sa voiture.

Le surfeur poissard

Avec un peu de chance, il tombera sur un surfeur talentueux qui aura tout ce qu’il faut pour l’aider.
Mal fixée, sa caméra tombera au fond de l’eau dès le premier passage de barre. Sa planche finira en deux morceaux à la troisième vague et

il n’aura plus qu’à retourner à sa voiture où il regardera par la fenêtre sa wax fondre sur le siège.

en attendant un ami aura peut-être eu le temps de lui apporter le double de ses clés car elles sont, elles aussi, parties dire bonjour aux poissons.

L’exploit du surfeur poissard : réussir à surfer malgré tout.

5. Super local, super défenseur de son spot

Le local peut être sympa, ou pas. Quand SON spot est envahi, il montre les crocs et fait bien comprendre qu’il ne fait pas partie de l’office de tourisme.

Locals only surf spot france
Localisme surf

Entre intimidations et taxage dans les règles de l’art, le local pas sympa n’est pas là pour se faire de nouveaux copains.

L’exploit du local : prendre sur lui toute l’année.

Le surfeur local, défenseur de son spot

6. La summer surf-influenceuse

Avec son petit bikini, ses lunettes de soleil et son beau brushing, la surf-influenceuse est plus souvent sur la plage que dans l’eau. Elle a bien une planche, mais s’en sert surtout comme décor pour ses selfies. Heureusement, elle s’y connait en tubes, elle en a plein dans son téléphone.

L’exploit de la surf-influenceuse : avoir plus de 1000 j’aime sur ses photos Instagram 3 fois par jour.

Surf - la summer influenceuse

7. Le moniteur de surf

Le mono de surf fait travailler l’imagination et bénéficie d’une réputation qui le précède. Bronzé, musclé, sympa, on distingue le mono de surf par le groupe en lycra fluo qui observe attentivement ses dessins cabalistiques dans le sable et boit ses paroles avec respect et admiration.

L’exploit du mono : arriver à rester sexy même avec un chapeau, sombrero, bob ou autres chapeaux en paille à larges bords.

Le moniteur de surf

8. Le grand débutant

Plein d’espoirs et d’appréhension, on retrouve souvent le débutant sur la plage, en train de travailler son take off.
À plat ventre dans les mousses avec sa planche cargo (en mousse elle aussi) et son lycra fluo, il découvre les joies du surf et rêve de prendre sa première vague.

L’exploit du débutant : avoir eu la bonne idée d’essayer le surf.

Le surfeur débutant

9. Le vidéaste du peak

Avec une GoPro dans une main, une sur la tête et l’autre accrochée sur le nose, il filme toutes ses sessions, sous tous les angles et à chaque instant. Les vidéos finiront au mieux sur un disque dur, au pire sur les réseaux sociaux dans un malheureux montage de 30 min d’éclaboussures et de « glouglouglou » indescriptibles.

L’exploit du surfeur-Narcisse : ne pas hésiter à surfer en boardshort dans une eau à 16° pour faire croire qu’il est aux Mentawai.

Le surfeur vidéaste

 

Vous les croiserez aussi sur le spot :

• La longboardeuse

Avec style et grâce la longboardeuse semble voler au-dessus de l’eau et se déplace sur des vagues interminables au loin vers le soleil couchant.

• Celui qui aurait dû mettre de la crème solaire

Avec sa combinaison shorty, le surfeur voit son corps décoré de traces de bronzage assez caractéristiques. En option, son visage est rouge écarlate et son coup de soleil sur les lèvres lui réserve de grands moments de joie.

• Celui qui surfe déguisé

Père Noël, super héros, Brice de Nice, Borat… on trouve de tout au line up.

 

Le surfeur déguisé

• Celui qui court, qui s’accroche à la vie !

Du parking jusqu’au peak donne l’impression que l’océan vient d’ouvrir.

• Celui qui surfe avec son chien

Quitte à sortir promener le chien, celui qui surf avec son chien sait lier l’utile et l’agréable.

Olivia Aubert

À propos de l'auteur :

Passionnée par le surf et la surf-culture, j’aime partager mes expériences et ma vision du surf avec humour !  Voir l'auteur >

Du même auteur

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *