10 skieurs que vous croiserez forcément cet hiver sur les pistes
Accueil > Ski & Snowboard > Ces 10 skieurs que vous croiserez forcément sur les pistes cet hiver

Ces 10 skieurs que vous croiserez forcément sur les pistes cet hiver

Ces skieurs hantent nos stations : lookés, équipés, fêtards, sportifs extrêmes, tendances ou ringards.

 

On retrouve toujours en eux un peu de nous, de notre pote Arthur ou de notre cousine Angèle. 
Qu’on les adore ou qu’ils nous exaspèrent, on repère ces skieurs d’un seul coup d’œil au détour d’une piste ou d’un tire-fesses.

1) Le maladroit des cîmes

On a tous en nous quelque chose de ce skieur un peu gaffeur qui :

  • Marche avec les chaussures de ski grandes ouvertes, en se prenant les pieds dans les crochets.
  • Porte ses skis à l’envers sur l’épaule, ou un peu n’importe comment dans ses bras
  • Ne parvient pas à faire tenir ses bâtons dans la neige du premier coup et tombe en essayant de les ramasser
  • S’étale à l’arrivée du télésiège ou reste pendu par son sac à dos
Difficile de porter ses skis
Chute improbable compliqué de s'en sortir seul
  • Tombe dans les postures les plus improbables dont il est impossible de se relever
  • Porte une combinaison démodée, fluo ou siglée « no fear »
  • Renverse tous les skis en posant les siens, en lançant un « ils tomberont pas plus bas »
  • Pèle du nez et des oreilles qui rougissent de plus en plus chaque jour.
  • Chante « Quand te reverrais je, pays merveilleux» dès que le télésiège s’arrête

Chutes au téléski

2) Le Freerider de l’extrême

Le freerider - le style de skieur

Quelque soit l’heure et les conditions de neige, le freerider a fière allure. Toujours flanqué d’énormes skis fat (de vraies pelles à tartes), d’une Go pro, d’un sac airbag, et éventuellement d’un baudrier et d’un piolet (surtout à Chamonix), il ne quittera son équipement qu’au pied de son lit.

l'apparence du freerider - les types de skieur

La réalité diverge parfois légèrement de son Instagram, mais cet aventurier est là pour vous vendre du rêve !

Le but ? Laisser entendre à toute la station qu’il a fait une « ligne de dingue, super expo »…

Débuter en freeride - stages

Comment commencer le freeride / Hors-piste ? 

Si vous vous sentez à l’aise sur toutes les pistes et sur toutes les qualités de neige vous avez le niveau pour essayer le hors-piste.

Sortez toujours équipés et avec un moniteur pour vous encadrer, par exemple lors d’un stage de hors-piste pendant votre semaine de ski.

3) Le Freestyler smooth & chill

Tenue color block ample, bâtons trop petits (ou board aux imprimés suggestifs), le freestyler, biberonné aux vidéos de Candide Thovex peut vous surprendre au détour d’un bord de piste, qu’il survolera élégamment d’un 3.6 parfaitement replaqué entre les deux derniers mômes du cours flocon.

Le look des freestylers ski et snowboard

Après quelques runs sur le park, il chillera un peu sur son smartphone avant de regagner la station avec une magnifique démonstration de switch (ski en marche arrière).

Freestyle et style sur les pistes
le style du freestyler - cliché de skieur

Si vous n’êtes pas un connaisseur, vous aurez sans doute l’impression qu’il vous parle une langue inconnue, alors dites simplement que ce qu’il fait est « so sick, mate » et votre honneur sera sauf.

stage pour débuter en freestyle

Comment progresser en freestyle pour de bon

Pas besoin d’un gros niveau de ski / snowboard pour débuter le freestyle, par contre il faudra travailler votre équilibre et votre, hors des périodes de vacances vous pouvez apprendre les bases en regardant des tutoriels.

Mais la meilleure solution pour progresser rapidement et efficacement est de suivre des stages freestyle avec un moniteur pendant votre semaine de ski.

4) La Vraie Citadine

Doudoune laquée, fourrures, RayBan vissées sur le nez, pour la Vraie Citadine, skier est une affaire de style, et un moyen de transport agréable pour rejoindre la Folie Douce.

le style luxe de la citadine sur les pistes

Les tenues de ski lui paraissent aussi sexy qu’un jogging en pilou, elle brave donc courageusement le froid dans son jean ajusté.

Comment être à la mode sur les pistes
le look de la citadine à la montagne

Après une petite séance de selfie avec la montagne et quelques virages entre deux restaurants d’altitude, elle rejoint son transat pour poster tranquillement sur ses réseaux sociaux favoris avant de redescendre en télécabine.

#styleoftheday #passionski #tooschuss #wantatartiflette #moonbootsdorées

5) Le (Free)randonneur : la vraie montagne pour un vrai skieur

Celui ci, vous le croiserez parfois en train de monter en ski de randonnée…sur le bord de la piste « Pour se faire la caisse » vous expliquera ce trentenaire, conquis par la tendance freerando qui se répand comme une traînée de poudre. Ses skis sont presque plus légers que son casque, et sa tenue de ski est ultra technique et moulante.

comment avoir le style d'un skieur de randonnée
ski de rando le vrai style du vrai skieur

Il te regarde manger ton Mars avec un sourire entendu, sortant lentement de son sac plein à craquer un sachet de graines de chia et son thermos de smoothie aux asperges.

Il te parlera d’effort, de dépassement de soi, de communion avec la nature, et de son engagement pour la création de pistes de ski de randonnée dans chaque station.

Il passe plus de temps au Vieux Campeur qu’à skier réellement, mais qu’à cela ne tienne, il a sa carte au CAF.

Comment découvrir le ski de randonnée

Comment découvrir le ski de randonnée ? 

Activité ouverte à tous les skieurs à l’aise sur tous les types de pistes et de neige.

Les itinéraires dans ces milieu naturel préservés du ski de masse nécessitent une bonne connaissance du terrain, partez donc toujours accompagnés par un guide, par exemple lors d’un stage de ski de rando ou de freerando pendant votre semaine de ski.

6) L’Hédoniste : l’après-ski c’est du sérieux


Direction le restaurant d’altitude ou le pub pour croiser ce bon vivant. S’il vient au ski, c’est avant tout pour manger une bonne raclette, la comparer avec la fondue et goûter la tartiflette du voisin, avant de se resservir des diots.

Restauration spécialités de montagne - devenir cuisinier

Sur les pistes, il se ménage des petites pauses vin chaud, mais il serait capable de traverser tout le domaine pour trouver le meilleur plan d’après ski, excellent moyen d’élaborer une liste exhaustive des plus jolies filles de la station.

7) Le moniteur de ski

Quelque soit la couleur de sa tenue de ski, le moniteur de ski se repère facilement sur les pistes. Ne serait-ce que parce qu’il règne sur un petit groupe de skieurs qui boivent ses paroles et se délectent de ses blagues (qu’il fait chaque semaine).

le moniteur de snowboard son style sa vie son oeuvre

Bronzage impeccable, sourire ultra bright, il connait tout le monde, toutes les soirées et les bons plans.

Si vous êtes jaloux, imaginez-le au mois de mai avec son corps tout blanc et ses joues bronzées…

Le moniteur de ski tient pas sa perche au téléski
moniteur de ski freestyle

Vous croiserez aussi :

8) Le monstre de crème solaire :

Il a le nez les joues et les oreilles entièrement blancs de crème solaire, mais virera quand même au rouge en fin de semaine.

9) Le consortium du déguisement :

Toutes les tenues de vaches, de crocodiles, et les chapeaux à grelots sont l’œuvre d’un seul et même maître du mal.

10 ) Le fonçeur :

Une technique approximative, le courage d’un viking et la résistance physique d’un navy seal, il peut descendre une piste noire sans aucun virage : Sauvez vous !

11) Le squatteur de matos :

Rien ne lui appartient, les lunettes de son collègue, le bonnet de sa mère, la veste de son père et les skis de la voisine, rien ne va ensemble mais peu importe pourvu que la glisse est bonne.

Le squateur de matos de ski

12) Le super stuffé :

il a tout, toutes les teintes de masques, la tenue à 800€, des skis en édition limitée, les bâtons en carbone, le fer à farter et les pierres à affûter dans la valise.

13) Mr & Mme Selfie :

Pas une minute à perdre, un beau panorama, on se recoiffe, on fait un selfie télésiège, un snap avec son chéri, devant un sapin , sans le sapin, dans le sapin, un petit recadrage, un joli filtre instagram, 3 émojis : temps effectif de ski par heure : 15 minutes.

Les perches à selfie sur les pistes de ski

14) Le vidéaste des sommets :

Le Go-pro Hero qui vous fera un montage de 40 minutes de vidéo instable filmée à la 1ère personne à son retour de vacances ! Même Tata Gisèle, sa plus fidèle fan, s’est endormie après 30 secondes de godille sur la verte des Bouquetins.

vidéaste des sommets - go pro addict

Lucy Paltz

À propos de l'auteur :

Journaliste, Snowboardeuse, VTTiste J’ai toujours beaucoup de plaisir à écrire sur le milieu de la montagne. Très impliquée dans l’aspect « féminin » de la glisse, j’ai à cœur de contribuer à une meilleure médiatisation des rideuses Curieuse de nature, j’aime beaucoup découvrir de nouvelles sensations.  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *