port albret - Ramassage déchets plage landes polution aquitaine
Accueil > Environnement > Les 4 défis écologiques et sociaux pour l’avenir du surf

Les 4 défis écologiques et sociaux pour l’avenir du surf

L’ Aquitaine propose 200 km de côte que les surfeurs sont de plus en plus nombreux à rejoindre, à l’instar des autres territoires du surf. Quel est le prix pour l’environnement ? Quid des défis écologiques que le surf devra relever avec l’aide de tous les acteurs de ce sport formidable.

Plusieurs types d’individus qui pratiquent le surf. Là où les « locaux » vivent à proximité de leur territoire de pratique et surfent régulièrement toute l’année, les surfeurs occasionnels,  viennent pratiquer quelques jours par an pendant les vacances. Deux populations aux sensibilités différentes qui doivent réapprendre à cohabiter avec leur environnement

education surf ucpa

Fréquentation des spots de surf : sécurité et savoir-vivre

A l’échelle d’un pays la « population surf » reste modeste, mais la concentration de cette activité sur des territoires limités entraîne un impact inévitable sur son environnement, principalement sur la période estivale.

Les opérateurs en lien avec l’activité et la plage (communes, clubs et écoles de surf…) relaient de plus en plus des messages de sensibilisation à la « consommation responsable » de ces espaces naturels.

surfeurs port d'albret - Plage

 Avec le grand nombre de pratiquants à l’eau en période estivale, il est plus que jamais important de transmettre aux pratiquants les grands principes des règles de priorité et de convivialité.

Les encadrants du surf agissent à leur niveau en plus de l’éducation à l’océan.

Il est tout aussi important de sensibiliser les jeunes au respect et à l’entretien de leur matériel, à la consommation d’eau pour rincer leur combinaison, à la manière de s’hydrater et s’alimenter pour mieux profiter de leur pratique.

matériel surf UCPA port d'albret

Mieux utiliser l’espace de la plage

Les estivants utilisent, le plus souvent, les accès centraux des plages. Ils disposent d’un parking, d’une surveillance et le plus souvent de nombreuses structures de restauration et de loisirs. Les plages desservies par ces axes deviennent ainsi vite très fréquentées en été.

Marcher - Plages sur et nord UCPA port d'albretentrée centrale plage Soustons - Port d'albret UCPA

Mieux utiliser les espaces plage en dehors de ces accès centraux, en se déplaçant de quelques centaines de mètres au nord ou au sud, permettrait de libérer certaines zones.

Mais subsiste alors les problèmes d’accès et de sécurité. Ces espaces n’étant pas surveillés, c’est un enjeu auquel les acteurs locaux devront faire face et qui apporte également une aide au premier problème soulevé.

surveillance plages landes

Enfin, n’oublions pas qu’il est important de conserver des espaces sauvages sur les côtes. Se rendre sur des endroits plus calmes c’est aussi réduire notre empreinte et donc apaiser le littoral.

Le recyclage du matériel de surf usagé

A l’heure actuelle, les planches et combinaisons n’ont majoritairement pas de seconde vie et sont peu, voire pas, recyclées. De plus, les matériaux utilisés sont généralement assez toxiques pour l’environnement.

sculpture surf usagés

Néanmoins, le volume que représente le matériel de surf reste peu important comparé à d’autres types de déchets, c’est actuellement le frein à la création d’une filière de recyclage, même si des expériences sont tentées par les fabricants de planches et de néoprènes,

La solution actuelle reste par défaut de veiller à ce que le matériel ne s’éparpille pas dans la nature. Reste la solution d’utiliser les planches usagées comme objets de décoration, dans les surf camps par exemple.

bracelets surf camp UCPA neocombine

Certaines petites entreprises comme néocombine récupèrent les néoprènes pour fabriquer de petits articles liés au surf.

La pollution des plages : les déchets venus de l’océan

Si vous vous promenez régulièrement sur les plages d’Aquitaine, nous n’avez pas pu manquer les nombreux déchets que l’océan rejette à marée haute.
Des fils de pêche en passant par des morceaux de plastique non-identifiés aux bidons coupés, on devine rapidement que cette pollution là ne vient pas forcément des estivants mais ausi de l’industrie de l’océan ou des déchets domestiques des grandes villes transportés par les fleuves.

déchets plage soustons UCPACe qui se passe au loin arrive tôt ou tard sur nos plages. Et les tempêtes de l’hiver sont là pour chaque printemps nous le rappeler. Si nous ne voulons pas que notre pratique du surf soit gâchée par les déchets notre mission est aussi de palier à ce problème avec nos moyens,

Des associations comme la Surfrider foundation sont mobilisées pour faire face à ce problème d’ampleur qui nous touche tous.

De nombreuses écoles de surf, comme l’UCPA, sont associées à ces initiatives et consacrent un temps de pédagogie avec leurs pratiquants en organisant le ramassage de déchets pendant les séances.

école de surf ucpa ramassage des déchets sur les plages

Il est ensuite du devoir de chacun de préserver son environnement et d’adopter des gestes simples pour diminuer notre impact sur notre beau terrain de jeu qu’est l’océan.

À propos de l'auteur :

Directeur technique de l'école de surf UCPA et moniteur de surf depuis de nombreuses années, je vous propose de découvrir l'univers du surf et les bonnes pistes pour vous aider à progresser.  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *