Comment débuter le freestyle à l'âge adulte
Accueil > Ski freestyle > Comment débuter le freestyle à l’âge adulte

Comment débuter le freestyle à l’âge adulte

En ski comme en snowboard, le freestyle est une discipline à part entière, qui procure des sensations totalement différentes mais exaltantes. Il est tout à fait possible de débuter et de rentrer ses premiers tricks à l’âge adulte. Et il y a gros à parier que vous deviendrez vite accro à l’adrénaline et aux sensations aériennes…
Voici cinq conseils pour débuter le freestyle dans les meilleures conditions.

Être à l’aise sur ses skis/son snowboard

Pas besoin d’être un champion du monde sur piste : il suffit d’être à l’aise sur votre snowboard ou sur vos skis pour vous initier au freestyle.
Il vous suffit de savoir si vous avez le niveau ou non : si vous descendez les pistes rouges sans problème (dans n’importe quelles conditions de neige), alors à vous les premiers sauts et slides !

Etre à l'aise sur ses skis avant de s'initier au snowpark

Tous les snowparks proposent une grande zone réservée aux débutants : les modules y sont faciles et ludiques, pour vous permettre de prendre un maximum de plaisir sans vous faire peur. Vous pourrez ainsi évoluer à votre rythme, vous amuser et progresser en douceur.

Être encadré par un moniteur de ski/snowboard

Prendre quelques cours avec un moniteur vous permettra de progresser rapidement et en toute sécurité.

Cours avec un professionnel du freestyle

Votre moniteur saura guider votre évolution dans un snowpark et vous donner des conseils !

Car s’il est tentant de découvrir le freestyle avec les copains, il n’est pas évident de suivre dans un snowpark des potes plus aguerris. On est en effet rapidement tentés par des modules plus gros que ce que notre niveau imposerait, et l’on risque de se mettre en danger.

Or, enchaîner les chutes, c’est le meilleur moyen de se dégoûter du park ! En apprenant sur le tas, on prend aussi beaucoup de mauvais réflexes qui parasitent la progression.

Ne pas brûler les étapes trop rapidement en ski freestyle

Avec quelques cours aux côtés d’un pro, vous vous construisez une base solide pour continuer seul, ou avec vos potes !

Se faire confiance sans se mettre la pression

Adultes, nous sommes souvent moins téméraires qu’à l’adolescence. Mais bonne nouvelle, savoir gérer sa peur, cela s’apprend. La clé ? Démystifier ce qui vous fait peur (un saut, un rail) et vous concentrer sur ce que vous avez à faire, telle une check list de commandant de bord.

Démystifier les choses qui nous font peur en freestyle

Florian Gobbo, moniteur à l’UCPA et préparateur mental nous explique : « On apporte toujours plus de crédit à ses croyances, c’est à dire à la représentation mentale d’une situation, qu’à la réalité. Il faut donc prendre le temps de bien reconnaître le module pour le voir tel qu’il est et non comme notre imagination se le représente (toujours plus gros et impressionnant qu’en vrai) ».

Prendre connaissance des modules du snowpark avant de se lancer

Faites un run de reconnaissance dans le snowpark pour vous mettre en confiance !

Faire le tour des modules, reconnaître les réceptions est indispensable d’un point de vue sécurité, mais cela permet aussi de vous mettre davantage en confiance. Mémorisez chaque module en y associant ce que vous avez à faire étape par étape (arrêter de freiner à ce niveau, regarder loin à partir d’ici, etc).

Puis quand vous remontez au départ, soufflez et concentrez vous simplement sur le déroulé de ce que vous avez à faire en oubliant tout le reste.

Se concentrer sur l'action en freestyle

Faites vous une check list mentale pour vous concentrer sur le déroulé de l’action !

Florian précise : « Et une fois qu’on est parti on se met dedans à 100 %. Il faut s’habituer à n’avoir que deux options : s’impliquer à fond (et donc se donner les moyens de réussir en se concentrant sur l’objectif) ou renoncer (si vraiment vous ne le sentez pas). »

Se motiver grâce à l’effet de groupe

Évoluer entre amis est en effet plus stimulant. L’émulation du groupe aide à dépasser ses appréhensions, repousser ses propres limites et donc à booster votre progression.

Freestyle en groupe pour se motiver

Si c’est plus fun de rider en groupe dans le park, attention tout de même à ne pas vouloir en faire trop pour épater la galerie :

Qui fait le malin, tombe dans le ravin !

La sanction peut être rude quand on s’enflamme…

Avoir le matériel adéquat pour sa sécurité

En freestyle, les chutes font partie du jeu. Pour qu’elles soient indolores et sans gravité, mieux vaut rider protégé : en plus vous serez looké comme un vrai pro !

Pour évoluer dans le snowpark il faut impérativement skier protéger

Le port du casque est donc très fortement conseillé, et une protection dorsale est aussi très utile, notamment lors des chutes sur les rails. Un short de protection (crashpad) peut aussi vous éviter quelques déconvenues.

 

Les habitudes à avoir dans le snowpark

Les premiers jump dans le snowpark - satisfaction

  • Echauffez-vous. Avant de rentrer dans le park, faites quelques pistes d’échauffement.
  • Repérez les modules. Il existe de toutes petites bosses (= tables) et de toutes petites boxes (pour slider dessus) : c’est idéal pour débuter. Choisissez toujours des modules adaptés à votre niveau.
  • A l’abord d’un module, arrivez équilibré, serein. Sur les quelques mètres qui précèdent le saut/le slide, on ne fait ni virages ni coups de freinage, ce qui vous ferait adopter une mauvaise position au moment du décollage.
  • En l’air/sur la boxe, restez bien groupé, et regardez loin devant vous.
  • A la réception, n’oubliez pas les règles de sécurité dans un park : si vous tombez, mettez vous rapidement sur le côté, et n’attendez pas vos potes derrière un module !
Robin Ledieu

À propos de l'auteur :

Moniteur de ski, passionné de snowboard et formateur freestyle de l'école de ski de l'UCPA, j'espère que mes conseils te permettront de lancer tes premiers tricks et de progresser.  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.