les inconvénients des colonies de vacances
Accueil > Parents & colos > Les 5 gros gros inconvénients des colonies de vacances

Les 5 gros gros inconvénients des colonies de vacances

Après une colo, entre transformation et évolution, une mise au point s’impose pour tenter de retrouver chacun ses marques. Qui est donc ce nouvel ado qui traine dans mon salon ?

1/ Il est devenu indépendant : il n’a plus besoin de moi

Depuis qu’il est rentré, voilà que votre enfant se pense responsable, il propose son aide et nous demande de bien vouloir le laisser faire seul des tas de choses du quotidien comme prendre sa douche sans qu’on lui répète dix fois ou faire son lit et débarrasser la table du petit déjeuner.

Colonie de vacances - Plus responsable et plus indépendant

On le part assisté et voilà qu’il nous revient autonome. Merci la colo !

Il ne passe même plus des heures sur son téléphone à regarder des vidéos.Il faudrait d’urgence penser à revoir l’encadrement.

2/ Il est devenu meilleur que moi en sport

Au départ, je voulais juste l’envoyer en colo « tennis » histoire de pouvoir échanger avec lui, après, quelques balles sans se fatiguer le dimanche après midi.
L’idée c’était qu’il acquière les bases avec un prof plus patient que moi…
Aujourd’hui, tout fier qu’il est, il me bat à pleine couture 6 – 1 , 6 – 2 …. Si j’avais su…

Colonie de vacances - Progrès sportifs

3/ Il veut retourner en vacances avec ses copains (et surtout sans nous)

Sous prétexte qu’il s’est « éclaté » et qu’il a « profité à fond », voilà qu’à peine de retour il nous parle déjà de ses prochaines vacances et visiblement, il n’envisage pas une seconde que nous en fassions partie.

J’ai l’impression d’avoir fait partir mon enfant en colo et d’avoir vu revenir un enfant épanoui et émancipé, ça inquiéterait presque !

Colonie de vacances - Enfant plus épanoui et émancipé

4/ Il n’arrête pas de dire qu’on le protège trop

On pensait le voir revenir et se mettre en boule dans nos bras tant on lui avait manqué, et tout ce qu’il trouve à dire c’est qu’il constate qu’on le couve trop.

Colonies de vacances - Ado plus indépendant

Mon bébé se croit grand maintenant, j’ai dû rater un épisode, je ne vois pas d’autre explication !

Apparemment, Monsieur trouve que nous ne lui laissons pas assez d’espace pour s’épanouir parce qu’en colo, il faisait des tas de choses seul et il paraîtrait en plus qu’il en est tout à fait capable.

5/ Il va passer son temps à garder contact avec des enfants des quatre coins de la France

Comme si les réseaux sociaux et son téléphone portable ne suffisaient pas à lui faire perdre du temps, voilà qu’il a une vingtaine de copains supplémentaires, éparpillés partout en France, avec qui il souhaite plus que tout garder contact.

Colonie de vacances - Plein de copains

Il parle même de s’arrêter pour visiter Lyon, sur le chemin de nos prochaines vacances, parce qu’il a sa copine Léa qui nous invite tous si jamais on veut faire une halte.
Notre propre enfant qui organise nos itinéraires de vacances… On aura tout vu !
Et puis c’est qui, d’abord, cette Léa ?

Colonie de vacances - Plein de copains 2

Ha oui, effectivement, un enfant qui rentre de colo est un enfant qui rentre quelque peu transformé, on ne peut pas y faire grand-chose.

C’est totalement hors de contrôle, cette histoire d’épanouissement personnel !
On devrait peut-être se pencher sur une colo qui prépare les parents à tout ça, finalement, ça pourrait aider beaucoup d’entre nous, non ?

Natacha Guilbert

À propos de l'auteur :

Maman de deux enfants "et demi" façon mère-poule, je me pose toujours 3000 questions qui peuvent provoquer autant d'angoisses. J'essaie de répondre à tout ça sur le blog de manière détendue pour apaiser le parent stressé qui sommeille en chacun de nous.  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *