Alexandre Barnab Voyer - fisheyes Aqua hauts de seine vue dessous fosse nageur
Accueil > Apnée > L’apnée est-elle une activité bonne pour la santé ?

L’apnée est-elle une activité bonne pour la santé ?

L’apnée, à condition qu’elle soit  encadrée,  peut apporter un nombre de bienfaits aussi bien pour le corps que pour l’esprit.
Explication claires sur une activité entourée de trop de préjugés dans l’univers des sports aquatiques.

L’apnée nous évoque immédiatement le Grand Bleu, mais nul besoin de côtoyer les abysses pour profiter des bienfaits de cette activité.

Les moniteurs, clubs et écoles de plongées spécialisées sont là pour maximiser le plaisir tout en minimisant les risques.
Après l’observation de quelques règles de sécurité, l’apnée comme une activité de loisirs, livre rapidement ses points forts.

plongée accompagnée UCPA aqua hauts de seine

Il faut commencer par des stages encadrés par des écoles spécialisées

Les bienfaits de l’apnée sur l’esprit et le mode de vie

Dans un quotidien souvent oppressant, l’apnée est vécue comme une véritable « bulle d’air » par des adeptes, de plus en plus nombreux.
L’apnée est le sport idéal pour apprendre à se relaxer et se recentrer. On apprend à se concentrer sur ce que l’on ressent, à décoder et maîtriser des sensations.
Tout cela contribue à un lâcher-prise dont les effets perdurent au delà de la séance.

Alexandre Barnab Voyer - fisheyes UCPA aqua hauts de seine remontée accompagnée 2

© Alexandre Barnab Voyer (fisheyes)

Alexandre Barnab Voyer - fisheyes aqua hauts de seine groupe apnée

© Alexandre Barnab Voyer (fisheyes)

Pour les plus confirmés, l’apnée peut devenir un mode de vie à part entière et influencer jusqu’à leur alimentation pour une hygiène de vie bien soignée ! C’est une discipline idéale pour se détendre, également conseillée pour les personnes qui ont toutes sortes d’appréhensions liées à l’univers aquatique.

Apprendre l’apnée, c’est réapprendre à respirer

Beaucoup de personnes estiment ne pas être capables de faire de l’apnée.
« Je ne sais pas rester longtemps sous l’eau sans respirer, je ne peux pas » est une phrase que l’on entend beaucoup en tant que formateur, à tort.

Alexandre Barnab Voyer - fisheyes UCPA aqua hauts de seine fosse de plongée aqua92

© Alexandre Barnab Voyer (fisheyes)

Les réflexes acquis par soi-même sont souvent de mauvaises habitudes. Par exemple, un néophyte aura tendance à prendre une très grande inspiration pour gonfler et emmagasiner beaucoup d’air dans ses poumons lorsqu’il se prépare à faire de l’apnée, alors que cela va le fatiguer et le mettre dans une situation d’inconfort.

Faire de l’apnée, c’est réapprendre à respirer. Dans un premier temps, le moniteur aide l’élève à se débarrasser de ses mauvais réflexes. Il va lui apprendre à maîtriser son souffle, sa respiration et son amplitude ventilatoire, à s’économiser lors de ses déplacements.
Ce qui peut amener à des progrès dès les premières séances.

Qui peut pratiquer l’apnée et à partir de quel âge ?

Pour les plus jeunes, il est possible de débuter l’apnée à partir de 8 ans à la condition de savoir nager et de présenter un certificat médical. Au delà, il est possible de commencer à n’importe quel âge à condition d’être en bonne condition physique.
Il n’est pas obligatoire d’être un grand sportif pour pratiquer l’apnée.  Mieux, c’est une pratique  à la portée de tous. Il faudra simplement s’assurer auprès de son médecin de ne pas pas avoir de contre-indications.

apprentissage de l'apnée enfants et ados

L’apnée est accessible à partir de 8 ans avec l’autorisation des parents et avec l’appui d’un certificat médical, il faut évidement savoir nager

Sauf pour une toute première initiation, les clubs et toutes autres structures agréées vous demanderont un certificat médical pour continuer à progresser et évoluer au-delà de six mètres de profondeur.

La question des variations de pression est également une préoccupation fréquente chez les débutants, mais la seule contrainte à maîtriser concerne « l’équilibre des oreilles ». Cela fait partie des sensations que vous apprendrez à dompter pour profiter de vos immersions.
Après vos premiers coups de palmes sous la surface, il pourra vous être conseillé, si besoin, de consulter un ORL pour bien orienter votre progression.

Les règles de sécurité en apnée

Lorsque l’on pratique l’apnée de loisir, on ne pousse pas les gens à la performance.
Le premier objectif est de se faire plaisir, sans aller au delà de ses limites, mais des précautions doivent être toutefois observées.

stage apnée ucpa aqua 92equipement profondeur Alexandre Barnab Voyer - fisheyes UCPA aqua hauts de seine

La première règle en apnée est de ne jamais partir seul ! L’apnée, quelle que soit la discipline, la zone d’évolution ou la profondeur, se pratique toujours encadrée et de façon organisée ; au minimum en binôme, afin d’anticiper tout danger.
Ainsi, lorsqu’un apnéiste arrive en surface, il doit être capable de communiquer auprès de son équipier, de lui témoigner qu’il est en situation de confort pour reprendre son souffle et qu’il se sent bien. De même, dans le cas d’une apnée verticale, le binôme vient chercher l’apnéiste à mi-profondeur et suit sa remontée.

UCPA aqua hauts de seine remontée accompagnée

La récupération à mi-profondeur est l’une des clefs du binôme

Suivant la profondeur de l’apnée, à l’arrivée en surface le binôme aura un temps d’observation et gardera un œil vigilant afin de prévenir toute baisse d’énergie due à l’effort fourni. Enfin, entre chaque descente, un temps de récupération sera respecté. Ce sont autant de petites règles à respecter qui permettent de pratiquer cette discipline dans les meilleures conditions, pour progresser en toute sécurité et se faire plaisir à chaque immersion.

Quel matériel et environnement pour débuter l’apnée  ?

Pour tester l’apnée, vous aurez juste besoin d’un maillot de bain et d’une serviette ! L’apnée est une activité qui demande peu d’effort physique mais beaucoup d’énergie et de concentration.
Avant de venir, évitez tout effort trop intense et pensez à vous alimenter et vous hydrater correctement.

UCPA aqua hauts de seine groupe apnée

© Alexandre Barnab Voyer (fisheyes)

Vous allez vous relaxer, apprendre à maîtriser et canaliser votre énergie ; à vous immerger, sous l’eau, avec l’eau et au plus profond de vous-même ; découvrir et explorer de nouvelles sensations, pour vous faire plaisir, pour vous faire du bien, vous respirez !

Comme nous l’avons dit plus haut il faut obligatoirement solliciter un moniteur ou une école de plongée spécialisée pour débuter.

5 lieux où pratiquer l’apnée :

 

Fosse de plongée Aqua Hauts-de-Seine (92)

Stages Adultes et enfants / ados de 8 à 17 ans et stages de perfectionnement
Avec ses 3 fosses de 5, 10 et 20 mètres et son bassin de nage de 2,30 mètres de profondeur, le centre Aqua Hauts-de-Seine Seine est un site urbain exceptionnel et idéal pour pratiquer la plongée sous-marine et l’apnée.

 

Centre de plongée UCPA de Niolon – Haute Mer (13)

La base fédérale UCPA de Niolon met en place des stages d’apnée ouverts à tous. Elle reçoit depuis plusieurs années de nombreux clubs fédéraux qui pratiquent cette activité selon leurs envies : soit en pur loisir, soit en recherche de performance

 

Piscine Olympique du Grand Dijon (21)

Deux fosses de plongée de 6 mètres et de 20 mètres de profondeur.
Capacité d’accueil maximum : 25 apnéistes (dans le cas d’accueil de clubs).

 

Le Centre Aquatique les Vagues à Meyzieu (69)

Le centre aquatique Les Vagues est un complexe unique dans la région lyonnaise. Composé de deux fosses de 6 mètres et de 20 mètres de profondeur, il propose des stages d’apnée toute l’année.

 

Centre Aquatique de Marne et Gondoire (77)

Une fosse de plongée de 20 mètres, la 8ème en France mais surtout l’unique de Seine-et-Marne et la seule dans l’est français. Cette fosse de plongée de 782 mètres cubes est accessible à tous les niveaux à partir de 8 ans, du baptême à la préparation du niveau 2 FFESSM

 

À propos de l'auteur :

Éducateur sportif diplômé du Brevet d’Etat des activités de la plongée et Directeur de la fosse de plongée UCPA Aqua Hauts-de-Seine. J’ai cet immense privilège de faire vivre la passion et de contribuer au développement des activités subaquatiques sur un site urbain exceptionnel.  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

3 commentaires

  • Ugo GUILLET says:

    Bonjour
    Mon fils de 6 ans adore descendre à 1,5m 2m de profondeur. Sa maman s’inquiète. Y-a-t’il une quelconque contre indications ? Merci pour votre réponse

    • Bonjour Ugo ! Merci de votre question !

      Alors pour vous répondre clairement, si votre enfant est seul il n’est pas recommandé qu’il cherche à rester le plus longtemps possible sous l’eau.
      Dans tous les cas l’apnée au sens sportif ou de loisirs doit être pratiquée encadrée.

      Cependant il n’y a rien de mal à aller chercher des objets au fond de la piscine pour les remonter. A condition évidement d’être sous la surveillance d’un maître nageur sauveteur dans une piscine municipale par exemple ou à minima d’un adulte en cas de piscine personnelle.

      Il ne faut pas oublier qu’évoluer dans un milieu aquatique est une progression constante, apprendre à avoir d’avantage d’aisance dans l’eau nécessite de s’y confronter, et dès le plus jeune âge, de la même façon que lorsque l’on a appris à nager.

      Les bienfaits de l’apnée sont identifiables chez les plus jeunes comme les adultes comme nous le montrerons dans un prochain article. 🙂

    • cloe says:

      Je rejoins Olivier et en plus je rajouterais qu’il doit faire attention à ses oreilles (manoeuvre de valsalva à la descente uniquement)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *