comment bien débuter en VTT de descente
Accueil > VTT > Comment bien débuter en VTT de descente

Comment bien débuter en VTT de descente

Même si on sait presque tous pédaler depuis notre plus tendre enfance, le VTT de descente est une pratique à part entière, qui requiert un bagage technique.

Très vite, on prend goût aux sensations de vitesse, de pilotage, et aux challenges que l’on rencontre au gré des pistes et des sentiers.

Bien s’entourer pour débuter le VTT de descente

Le VTT de descente est une activité qui paraît impressionnante de prime abord. Pourtant, la progression peut se faire en douceur, si l’on s’entoure des bonnes personnes et que l’on évolue à son rythme sans griller les étapes.

Bien s'entourer pour débuter le VTT de descente

Mieux vaut donc être encadré par un moniteur plutôt que de partir avec des potes.

La plupart d’entre eux ne se rendent pas forcément compte de la difficulté des pistes ou chemins où ils vont vous emmener et ne feront pas forcément preuve de pédagogie.

S’ils vous mettent d’entrée de jeu dans un truc trop dur pour vous, vous risquez de vous braquer, de vous faire peur et de vous dégoûter de l’activité.

Débuter le VTT de descente en bikepark

Prendre quelques heures de cours avec un moniteur/trice vous permettra de débuter sur des terrains parfaitement adaptés à votre niveau, d’y aller crescendo, sans pression, et avec des conseils techniques adaptés pour progresser rapidement !

De plus, pratiquer en groupe, avec des personnes de même niveau va stimuler votre progression !

Choisir le bon spot pour débuter le VTT de descente

Débuter en bikepark est une bonne option : les pistes vertes voire bleues sont en général assez accessibles et donc parfaites pour débuter.

Contrairement aux chemins non balisés, on sait quel niveau de difficulté on va rencontrer.

Bikepark apprentissage VTT de descente piste bleue

Les pistes vertes et bleues de VTT de descente sont préparées, travaillées, moins rocailleuses, moins raides et moins techniques que les rouges et les noires. Cela permet de se mettre en confiance, d’apprendre à doser le freinage, et d’adopter les bonnes trajectoires dans les virages relevés.

Prenez le temps de répéter vos gammes sur les vertes puis les bleues avant de passer à la vitesse supérieure.

Bikepark VTT descente piste verte

Acceptez de passer parfois un peu de temps sur du plat.

N’allez pas trop vite en besogne : il y a un écart de niveau important entre les pistes bleues et les rouges, nettement plus difficiles, avec de la pente, parfois des sauts à réussite obligatoire, des passages techniques type pierriers ou épingles serrées.

Concentrez vous dans la réussite de vos passages avec la bonne technique plutôt que de tenter de réussir coûte que coûte toutes les difficultés. Cela sera bénéfique à toute la suite de votre parcours mais surtout vous permettra de réussir vos sessions.

Différence de niveau entre pistes de ski et VTT descente

Commencez toujours par rouler les pistes les plus faciles du domaine

A la différence des pistes de ski, le niveau des pistes de VTT de descente peut varier très nettement d’une station à une autre (n’hésitez pas à vous renseigner auprès des locaux, loueurs, moniteurs…).

Bien s’équiper et se protéger

Si le casque et les gants sont les seuls accessoires indispensables en cross country, il n’en est pas de même en DH ou en enduro.

Chute lors d'une descente en VTT dans un Bikepark

Les terrains sont plus rocailleux, plus accidentés, et les chutes souvent plus douloureuses, du moins si l’on n’est pas bien protégé.

Equipez vous donc intégralement, quitte à ressembler à Robocop !
Cela ne vous fera pas aller plus vite, mais vous craindrez moins la chute.

Vous serez plus rassurés et pourrez donc progresser plus rapidement !

Equipement VTT de descenteEquipement VTT casque intégral

La check list

  • Casque intégral de descente
  • Masque (ou lunettes solides)
  • Genouillères
  • Coudières + protection dorsale (voire mieux, un gilet complet avec plastron)
  • Bonnes chaussures
  • Gants longs
  • Maillot manches longues ou 3/4
  • T-shirt respirant à porter sous le gilet de protection
  • Short solide et épais (pas de cuissard de route ou de cross country)…

Débuter le VTT de descente à l’âge adulte

Débuter le VTT de descente à l'âge adulte

On peut penser que débuter le VTT de descente à l’âge adulte n’est pas forcément aisé : nous n’avons plus l’insouciance de l’enfance, on craint davantage les chutes et on les encaisse moins bien. Pourtant, on peut débuter le VTT de descente et progresser quelque soit son âge, en adoptant une réelle démarche d’apprentissage.

Pour bien débuter le VTT descente à l’âge adulte, il faut adapter les sessions à son niveau de maîtrise,

se faire plaisir et chercher le plus possible la réussite sans forcer, sans dépasser ses limites

C’est une démarche très enrichissante et les progrès sont extrêmement gratifiants : on se prend très vite au jeu et on repousse peu à peu ses propres limites !

Comment ne pas griller les étapes ?

Grisés par la vitesse, la tentation est grande de vouloir lâcher les freins, rouler de plus en plus vite, sans avoir pour autant un gros bagage technique.

Chute VTT Descente

Mais attention, car on peut vite être en sur-régime, perdre le contrôle et subir une chute brutale, qui nous laissera quelques appréhensions et sans doute de jolis bleus. Il faut donc garder la tête froide, et prendre le temps de maîtriser sa monture.

Pratiquer en groupe pour mieux progresser en VTT

En y allant crescendo, on consolide réellement ses bases techniques.

Si vous rencontrez des passages que vous ne sentez pas, il faut savoir renoncer et descendre à pied à côté du vélo, plutôt que d’y aller en mode « j’y vais mais j’ai peur », avec les pieds en dehors des pédales et le vélo entre les jambes (en cas de chute vous vous ferez mal avec le vélo)

Savoir apprivoiser son VTT de descente

La prise en main du vélo de descente est importante. Leur poids et leur géométrie rendent ces vélos un peu patauds à vitesse modérée et le guidon large peut donner la sensation de piloter un camion !

Terrain-varié-dune-piste-de-VTT-de-descente

Pas de panique, une fois accoutumés à ce style de VTT, cette sensation de stabilité est rassurante et confortable. C’est ce qui vous permettra d’aller vite et d’évoluer sereinement sur terrain varié.

Les freins à disque requièrent eux aussi un petit temps d’adaptation : ils sont puissants et ne nécessitent qu’une légère pression, exercée par un seul doigt, pour freiner efficacement. Le freinage est un art plus complexe qu’il n’y paraît.

Grosse progression VTT descente encadré par un pro

Suivre les conseils d’un pro, en groupe, permet une progression plus rapide et sécurisante !

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.