croisiere antilles grenadines voilier
Accueil > Antilles > Carnet de croisière dans les Caraïbes : cap sur les Iles Grenadines à la voile

Carnet de croisière dans les Caraïbes : cap sur les Iles Grenadines à la voile

Croisière de deux semaines sur « Pierre de Lune », Sun Odyssey 439.

Le cœur de cette croisière, ce sont bien sur les Grenadines et les fameuses Tobago Cays. En partant au matin de Martinique, nous naviguons vers le Sud et trois îles plus loin, nous arrivons dans cet écrin de paradis.

Mouillage à Baradal : snorkeling et faune des fond marins

Au mouillage - Tobago Cays
Notre premier mouillage a lieu au sud de Baradal, l’un des cinq îlots inhabités des Tobago Cays.
C’est l’un des très rares endroits des Antilles où nous sommes protégés de l’Atlantique par la seule barrière de corail.

Nous sommes au cœur d’un parc naturel et nous partons découvrir au plus près, en snorkeling, la faune et la flore protégées de l’île. Les tortues sont notre première rencontre : elles évoluent juste à côté de notre voilier et nous prenons un plaisir immense à nager avec elles.

Tobago Cays Mayreau Antilles

En approchant plus près de la barrière de corail, le sable blanc est parsemé de grands coraux qui abritent une multitude d’espèces de poissons tropicaux. Nous resterons un long moment sans bouger, à profiter de l’instant présent et à contempler ce spectacle qui nous est offert.

croisiere antilles grenadines - dauphin snorkelingA terre, c’est aussi surprenant : se retrouver face à un iguane qui se tient immobile, coupant le chemin que l’on emprunte, suscite quelques interrogations. Est-il réellement inoffensif ? Ne risque-t-il pas de devenir agressif ? C’est que l’animal est de taille conséquente et son apparence préhistorique nous renvoie aux souvenirs de contes effrayants.

Notre journée riche en découvertes se conclura le soir par une dégustation de langoustes grillées, sur l’ilot Petit Bateau. Un moment parfait en présent de nombreux équipages, organisé par les pêcheurs d’Union, distante de seulement quelques miles. Nous nous coucherons rassasiés, pleins de belles images en tête.
Langoustes Petit Rameau Antilles - specialite antilles

Étape sur l’île de Carriacou

Nos courtes navigations dans les Grenadines, mais néanmoins musclées en raison des Alizés bien établis, nous conduisent ensuite à Carriacou.

Pierre de Lune voilier - croisiere tobago cays grenadinesA la limite sud de notre croisière, l’ile de Carriacou reste souvent à l’écart de nos escales, sans doute parce que les nombreuses possibilités de mouillage plus au nord ne laissent pas assez de temps pour venir jusque-là. Nous longeons la barrière de corail, à l’est de l’ile. C’est impressionnant de naviguer au vent d’une telle barrière et les déferlantes ne nous incitent pas trop à nous en approcher plus. Les quelques épaves de cargos qui la parsèment nous servent aussi de rappels !

voilier navigation antilles - navigation barriere corailA terre, l’accueil est simple et sympathique. Nous décidons de marcher vers la pointe sud de l’ile,  sur la petite route qui devient bientôt un chemin.

Nous voulons avoir une vue sur la côte au vent que nous venons de longer en bateau. Nous arrivons assez vite, et c’est plutôt singulier que d’avoir au premier plan une vision normande (version sèche tout de même !) c’est-à-dire pâturages, ovins, bovins, arbres, et, au deuxième plan, la barrière de corail et  le bleu de la mer des Antilles. Le dépaysement est bel et bien là.

Tyrrel Bay Carriacou
carriacou ile antilles

Nous optons ensuite pour un tour de l’ile (la plus grande des Grenadines, 13Km dans sa plus grande longueur) en taxi-bus. Le chauffeur nous fait visiter son île pendant deux heures et demie, avec une présentation en anglais, bien au point et très documentée.

Rond-point rasta Carriacou - antilles
Nous apprenons que l’ile compte 9000 habitants et aucune source d’eau ! Celle-ci provient donc des réserves d’eau de pluie et est importée de Grenade, l’île principale. Le drapeau de Grenade comprend les couleurs rasta, vert, rouge, jaune que l’on retrouve sur tous les ronds-points et murets qui parsèment les petites routes. Cela donne une note originale et bien sympathique au réseau routier local.

Sparrow Bay et Marigot Bay : entre paradis et mangrove

Le lendemain matin, nous longeons la côte caraïbe de l’ile et nous passons tout près de  Sandy Island, archétype de l’ile tropicale, petite, toute en plages et cocotiers, en un mot superbe. Malheureusement, la force des Alizées ne nous permet pas de gouter les joies d’un tel endroit.

Sandy Island - Carriacou - antillesAussi, nous choisissons de mouiller à Sparrow bay. Cela ne s’invente pas ! Pas de Jack sur la plage, ni de Black Pearl aux alentours, mais un haut fond à 1,2 m non-signalé et auquel il faut faire attention. Nous mouillons à l’imprévu et profitons d’une baignade seuls au monde pour laisser la quiétude nous envahir. Un instant parfait.

En remontant vers la Martinique, nous ferons escale à Marigot Bay, sur Sainte-Lucie. Trou à cyclone, (emplacement protégé pour les voiliers en cas de cyclone), ce petit espace est bien protégé dans la mangrove.

marigot bay antillesCe mouillage s’est développé ces dernières années, et nous sommes loin de l’atmosphère précédente. Nous retrouvons yachts et voiliers luxueux. Cependant, le site garde son charme, et le calme absolu du plan d’eau réjouit les équipiers novices pour qui les mouillages (un peu) rouleurs du fait des Alizées perturbent le sommeil.

bar a rhum sainte lucie - antilles
interieur bar a rhum sainte lucie - antilles

A terre, dans les bars et restaurant, l’ambiance est très anglo-saxonne. Cette escale est certainement la plus  « civilisée », mais au trois-quarts de la croisière, elle prend tout son charme. Avouons-le, nous apprécions de retrouver le confort d’un port, et les services à terre auxquels nous sommes habitués en métropole : sanitaires complets, baguettes et croissants (chers) qui sont une vraie bonne surprise au petit déjeuner.

Retour en Martinique

Coucher soleil Grande anse d’ArletNous clôturons notre croisière avec cette étape qui nous offre encore une fois une plage et un coucher de soleil magnifique. Le lendemain, une navigation au près nous attend, avec enchaînements de virements de bord, pas si fréquents lors de nos navigations précédentes. La navigation, c’est aussi cela, ça gîte ! Nous profitons encore de chaque instant, d’autant plus que le Diamant restera longtemps dans notre champ visuel.

Rocher du Diamant antilles

Découvrir la navigation aux Antilles

Parcourir les Antilles d’îles en îles en croisière est une façon idéale et exceptionnelle pour s’initier à la navigation et à l’organisation de la vie à bord d’un voilier.
Au programme de ces expéditions : mouillages à l’improviste, paysages inoubliables, rencontres insolites et navigation de nuit !
navigation voilier antilles grenadines - croisiere
Lionel Grignard

À propos de l'auteur :

Passionné de voile et Chef de Bord, je parcours le monde à la voile depuis 35 ans. Je suis là pour vous parler de mes plus belles escales des Antilles à l'Asie.  Voir l'auteur >

Du même auteur

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *