carnet-de-voyage-a-hawai-entre-volcans-et-spots-de-surf-legendaires
Accueil > Polynésie > Carnet de voyage à Hawaï : l’Amérique Polynésienne

Carnet de voyage à Hawaï : l’Amérique Polynésienne

De l’autre côté de la planète nous nous sommes rendus sur cet archipel dont le seul nom provoque une vague d’inspiration : nature, volcans, soleil, histoire, polynésie, eau turquoise, exotisme, civilisation et surtout un autre monde.

 

Voici deux semaines d’une aventure sur un territoire aussi lointain qu’exceptionnel.

L’archipel d’Hawaï

A 4000 km des côtes californiennes, en plein milieu de l’Océan Pacifique, l’archipel d’Hawaï comporte 137  îles.
Hawaï s’est formé grâce à un point chaud formant un chapelet de volcans au rythme de la tectonique des plaques se déplaçant vers le Japon.

L’île la plus récente porte le nom éponyme d’Hawaï,  plus communément appelée Big Island en raison de sa taille.
Elle se trouve à l’extrémité est de l’archipel. Les îles principales plus à l’Ouest sont : Maui, Kahoolawe, Lanai, Molokai, Kauai, Niihau et Oahu hébergeant la capitale Honolulu.

archipel-dhawaii

Parmi ces îles, une est interdite d’accès (Niihau) car elle appartient depuis le XIXème siècle à la famille Robinson : cela ne s’invente pas.

Une autre île à la particularité d’être idéale pour tourner des films dans des milieux naturels avec des falaises extraordinaires : il s’agit de Kauai. Cette île a accueilli le tournage du film « Jurassic Park » et de toute la série télévisée « Lost ».

Notre aventure, quant à elle s’est déroulée sur deux îles : Oahu et Big Island.

L’île d’OAHU : territoire de l’histoire et des surfeurs

Le nom de l’île d’Oahu n’est pas réputé, par contre tout le monde connaît certains de ses lieux mythiques : Honolulu, Waikiki et Pearl Harbor.

ile-doahu-hawai

Honolulu est la capitale de l’état d’Hawaii. La ville est coincée entre les montagnes au nord, Diamond head (un volcan) à l’est, l’océan pacifique au sud et l’aéroport à l’ouest.

On se trouve dans une ville très moderne avec ses nombreux gratte-ciels et hôtels de luxe. Honolulu a très peu d’intérêt comparée à tout ce que l’on peut trouver ailleurs sur l’archipel.

Waikiki Beach : rencontre avec l’esprit du Surf Hawaïen

En arrivant à l’aéroport d’Oahu via Los Angeles ou San Francisco, vous ne pouvez échapper à l’obligation de passer sur le front de mer le plus connu de l’île.

Waikiki Beach est une des plages principales d’Honolulu et  aussi un site formidable d’apprentissage du surf à comparer avec les énormes vagues du Nord de l’île réservée aux experts.

cours-de-surf-a-waikiki-beach

Je ne peux que vous conseiller de vous lever tôt afin de prendre un cours de longboard à 7h du matin.

Et pour mettre toutes les chances de votre côté, il ne faut absolument pas déroger à la tradition de l’offrande au Duke. Il s’agit de déposer un collier de fleurs dans les bras de la statue de Duke Kahanamoku : il s’agit d’un précurseur local et d’une légende que tout surfeur connaît.

duke-kahanamoku-legende-du-surf

Pearl Harbor : sur les traces de l’histoire

Pearl Harbor aurait pu être une simple base navale de la marine américaine si elle n’avait pas été dramatiquement connue pour le bombardement japonais du 7 décembre 1941.

pearl-harbor-uss-arizona

70 ans après l’attaque, des gouttelettes de carburant s’échappent encore de l’épave : on parle des « larmes de l’Arizona ».

Le site peut être partiellement visité notamment le musée de l’attaque, le navire-musée USS Missouri et le mémorial situé sur l’épave de l’USS Arizona.

Ce navire a sombré avec plus de 1100 marins. Il est devenu leur sépulture.

epave-a-pearl-harbor
pearl-harbor-navire-musee-uss-missouri

Le lieu est tellement empreint d’émotion que la centaine de survivants de l’USS Arizona ont obtenu la possibilité de rejoindre leur camarade à leur mort : ils choisissent l’épave comme dernière demeure de leurs cendres.

North Shore : surf sur la côte nord d’Oahu.

Elle est très connue pour ses spots de surf exceptionnels mais présentant des risques majeurs du fait des courants et des fonds coralliens.

surf-a-north-shore

Pendant la période hivernale, des vagues mythiques déferlent à quelques centaines de mètres des plages. On peut par exemple parler de Banzaï Pipeline, l’un des spots les plus connus. Il faut profiter du sable blanc exceptionnellement fin.

Toutefois, il faut faire attention à la baignade car les vagues sont très puissantes même en bord de plage, ou se baigner proche des sauveteurs…

tortue-marine-a-hawai-north-shore

Les tortues vertes sont protégées à Hawaii, et c’est un délit fédéral de s’en approcher ou de les attraper.

Pour les amateurs de plongée sous-marine, il existe des sites de plongées tout autour de l’île pour voir des épaves (Pearl Harbor n’est pas un site autorisé car il s’agit d’une base militaire et d’un sanctuaire), des tunnels de lave sous-marins et des tortues marines gigantesques.

Big Island : à la recherche des Volcans d’Hawaï

Mais la richesse de l’archipel nécessite de prendre l’un des nombreux vols inter-îles pour rejoindre Hawaii, la plus grande des îles de l’archipel. C’est l’île de tous les substantifs.

parc-national-des-volcans-dhawaii

Si vous visitez cette île, c’est principalement pour le parc national des volcans d’Hawaii. Vous vous trouverez ici parmi les volcans les plus actifs au monde. Leurs noms mondialement connus sont Mauna Kea, Mauna Loa, Kīlauea.

Le Mauna Kea est l’un des plus anciens volcans de l’île. Il culmine à 4207m.

Ainsi, il n’est pas rare de le voir enneigé en hiver.
Son nom hawaiien signifie « montagne blanche ». En partant de sa base sous-marine, le volcan atteint plus de 10000m de hauteur, ce qui fait de lui le volcan et la montagne la plus haute sur Terre.

Sa dernière éruption date de plus de 2500 ans, il est considéré comme endormi. A son sommet, le ciel est d’une très grande pureté, sans nuage, sans pollution lumineuse et sans particules. Il héberge donc depuis des décennies les observatoires astronomiques de plusieurs nations.

Il ne faut absolument pas perdre l’opportunité d’y monter, ou du moins de s’arrêter au centre d’information situé à 2800m.

De là, il faut assister au coucher de soleil et profiter d’une nuit étoilée extraordinaire guidée par les rangers du centre d’information. Ce fut l’un des plus beaux ciel étoilé de ma vie.

ascension-du-mauna-loa-hawaii

Le Mauna Loa est le volcan frère du Mauna Kea. On le repère difficilement car on ne voit qu’une pente douce. Or cette pente est représentative d’un volcan bouclier immense.

Le Mauna Loa culmine à 4170m par rapport au niveau de la mer, et représente à lui seul 50 % de l’île.

Son nom hawaïen signifie « montagne longue ». Il est encore actif, et sa dernière éruption date de 1984.

Sur les pentes du Kīlauea :

Le Kīlauea est le volcan le plus actif de l’île. Il ne culmine qu’à 1246m ce qui lui laisse encore de la marge pour rejoindre les deux autres volcans.

deesse-pele-hawaii
Le Kīlauea est la demeure de la déesse Pélé. Cette divinité du feu est originaire de Tahiti mais a été contrainte de fuir sa sœur déesse de l’eau.

Elle est la déesse majeure de l’île d’Hawaii et il y a de nombreuses cérémonies en son honneur. Il n’est pas rare, au détour d’une randonnée, de découvrir tout type d’offrandes (fleurs, nourritures).

Elle possède un bâton déclenchant des séismes et des éruptions. Elle a fait du Kīlauea sa demeure. Pélé est dans toutes les conversations entourant le volcan, et en est sa personnalisation pour les hawaiiens. Il faut la respecter.

Le Kīlauea héberge une caldeira sommitale immense, avec en son sein, le cratère Halemaʻumaʻu et son lac de lave quasi permanent depuis 1983.

Depuis quelques années, il est impossible de faire le tour de la caldeira puisqu’un panache de gaz mortel s’échappe du Halemaʻumaʻu.
Il est interdit de s’approcher du lac de lave. Un observatoire situé sur les rebords de la caldeira permet d’avoir le seul point de vue autorisé.

caldeira-sommitale-de-kilauea-cratere-halema%ca%bbuma%ca%bbu

Les volcans d’Hawaii ne sont pas explosifs ou dangereux comme l’ont été la Montagne Pelée, le Vésuve ou plus récemment le Mont Saint-Hélène.

A l’opposé de ces volcans « gris » (pour le nuage de poussières incandescentes), les volcans d’Hawaii sont « rouges ». Ils sont caractérisés par des fontaines de lave, des lacs, et des rivières s’écoulant à faible allure pour créer deux types de laves : « a’ā » pour les coulées rugueuses et chaotiques, et « pāhoehoe » pour les coulées lisses s’achevant par des laves cordées.

randonnee-a-kilauea-hawaii

L’essentiel des randonnées se fait sur l’un des sites du Kīlauea.

Le site le plus impressionnant est le lac de lave refroidi du Kīlauea Iki (que l’on peut traduire par le « petit Kīlauea »).

L’éruption de1959 fut spectaculaire, elle produisit des fontaines de lave qui atteignirent jusqu’à 580m de haut depuis une fissure de 800m, record absolu observé.

Un lac de plus de 135m de profondeur se forma et se solidifia au fil des années. Il fallut 30 ans pour que sa lave soit entièrement solidifiée. Il existe un chemin de randonnée traversant le lac de lave, pour atteindre la base du Puʻu Puaʻi, le cône de lave produit par les fontaines.

Cette randonnée facile permet de traverser également le tunnel de lave Thurston.

lac-de-lave-refroidi-de-kilauea-iki
tunnel-de-lave-de-thurston

Plus on se dirige dans la zone sud du Kīlauea, plus l’activité est récente. Le Mauna Ulu a été conçu lors d’une éruption entre 1969 et 1974. Son nom hawaiien signifie la « montagne grandissante ».

Cette éruption a produit des fontaines de laves avec des cascades de lave plus larges et plus hautes que les chutes du Niagara.

Il reste depuis un immense champ de lave à perte d’horizon dominé par une montagne hébergeant la bouche éruptive.

Du Mauna Ulu, on distingue à l’est le cratère actif actuel du Puʻu ʻŌʻō. C’est le cratère le plus actif du Kīlauea en activité continue depuis 1983.

Il héberge un lac de lave à son sommet culminant à 700m d’altitude et déverse très fréquemment des coulées de lave dans l’océan. Une randonnée sans risque est de parcourir le bord de mer jusqu’à sa coulée de 1990 ayant réduit en cendre le village de Kalapana.

Le trek sur la bande de lave refroidie contraste en terme de couleurs : la noirceur du sol, le bleu profond de l’océan, le bleu du ciel, le vert des arbres et oasis de verdure ayant survécu à la lave.

On découvre un paysage lunaire sur lequel la nature a déjà repris vie par la présence de mousse, de fleurs, d’arbustes.

trek-sur-la-lave-refroidie-a-hawaii

Lors de ma visite, il n’y avait pas de coulée visible en surface, et encore moins d’arrivée dans l’océan. Toutefois, nous avons pu profiter d’une des meilleures vues du Puʻu ʻŌʻō par les airs.

En hélicoptère, il est possible d’observer le lac de lave actif, et de voir de ci de là des trous donnant sur des tunnels de lave rouge vif. C’est un supplément à 150$ mais qui n’a pas de pareil d’un point de vue des sensations.

volcan-et-vegetation-dhawaii

Il faut bien sûr profiter de sa visite sur l’archipel d’Hawaii pour s’adonner à l’écoute du Ukulélé, pour déguster une shave ice (boule de glace rasée aromatisée avec des sirops), goûter le kava (boisson très amère à base de racines macérées), déguster du café de Kona ou des noix de macadamia très emblématiques de l’île.

ukulele-hawaii
degustation-de-shave-ice-hawaii

Hawaii est un archipel mêlant avec brio la culture américaine avec les coutumes polynésiennes. Je suis littéralement tombé amoureux des lieux.

Il est certain que j’y retournerai… et cette fois, ce sera pour être encore plus proche de Pélé et de son antre. Mais pour cela, il faudra certainement que j’évite les patrouilles de rangers si je veux m’approcher d’un des lacs de lave : mais ceci sera une autre histoire…

carnet-de-voyage-a-hawaii

Si vous aussi vous souhaitez découvrir les îles légendaires d’Hawaï dans une aventure inoubliable de l’autre côté du monde c’est par ici : 

carnetdevoyageahawai

Aloha : Trek à travers les Iles d’Hawaï

Deux semaines d’un parcours exceptionnel sur les deux îles d’Oahu et Big Island. Des spots de surf mythiques aux volcans encore en activité en passant par Pearl Harbor découvrez tout l’imaginaire de l’archipel le plus célèbre de Polynésie.

À propos de l'auteur :

Passionné par les voyages atypiques et sortant des sentiers battus, je partage ici mes plus belles expériences.  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *