Comment auto-évaluer mon niveau de ski
Accueil > Ski Alpin > Comment auto-évaluer mon niveau de ski ?

Comment auto-évaluer mon niveau de ski ?

Choisir correctement son matériel, assurer sa sécurité mais aussi celle des autres sur les pistes ou s’inscrire au stage qui correspond à sa pratique, auto-évaluer son niveau de ski est important à chaque début de saison.

 

Comme il est parfois difficile d’avoir du recul sur soi-même, nous vous donnons quelques conseils pour savoir où vous vous situez dans les niveaux définis par l’école de ski de l’UCPA.

Quels critères pour les différents niveaux de ski ?

A l’UCPA, nous différencions cinq niveaux de ski différents, de débutant à expert.

Pourquoi tant de paliers ? Pour adapter plus finement nos programmes et les exercices que nous proposons. Pour vous auto-évaluer, voici quelques questions à vous poser et points techniques à maîtriser pour chacun des niveaux.

Quel est mon niveau technique de ski

Débutant – vous n’avez jamais fait de ski

Vous n’avez encore jamais mis les pieds sur des skis ! Pour vous, tout est à apprendre, du choix du matériel au premier virage en chasse-neige.

Mais pas de panique, après une semaine de cours, vous devriez être capable de descendre n’importe quelle piste bleue et de commencer à réaliser des virages parallèles sur les terrains où vous êtes à l’aise.

Perfectionnement – vous descendez les pistes bleues

Vous avez déjà fait une semaine de ski et vous êtes autonomes sur les pistes bleues. Cependant, les pistes un peu plus pentues et les bosses ne sont pas encore dans vos petits papiers et vous faites de beaux virages parallèles seulement quand vous vous sentez en confiance.  

Continuez vos efforts et vous serez bientôt à l’aise sur les pistes rouges !

Maitrise – vous faites des virages parallèles

Enfin ! Après quelques semaines de pratiques, vous avez dompté ces virages parallèles au prix de nombreux essais. Bravo ! Vous êtes plus relâchés sur vos skis et commencez à être vraiment à l’aise sur les pistes rouges.

En revanche, les bosses vous résistent toujours. C’est ce qu’il vous faudra travailler pour passer au niveau supérieur

Etre à l'aise sur tous les types de neige et terrains

Confirmé – vous descendez les bosses

Vous commencez à bien tâter la pente et vous vous aventurez sans appréhension sur les pistes noires à bosses. C’est certainement parce que vous maîtrisez bien les virages serrés et les godilles que vous êtes si à l’aise ! D’ailleurs, vous commencez à sérieusement à vous amuser aussi en bord de pistes.

Pour être au top, travaillez encore votre technique sur tous les types de neige.

Expert – vous êtes à l’aise partout

Vous avez acquis le graal du skieur : vous êtes complètement à l’aise et autonome sur tous les types de terrains. Que la neige soit dure ou qu’il y ait 30cm de poudreuse, vous maîtrisez à la fois vos skis et votre vitesse.

Vous ne pouvez pas faire mieux, vous êtes au top !

La piste rouge à bosses, LE test d’auto-évaluation.

La lecture de ces différents niveaux vous a certainement appris des choses, mais peut-être que vous vous demandez encore si vous êtes plutôt »maitrise » ou « confirmé » ?

Ai-je un niveau confirmé ou expert ?

Dans la pratique, nous avons LE test ultime. A réaliser seulement si vous n’êtes pas complètement débutant, évidemment. Sauf si vous voulez descendre une piste sur les fesses !

technique pour les champs de bosses en ski

La première étape du test consiste à trouver une piste rouge qui ne soit pas un boulevard, c’est-à-dire une rouge avec des bosses (des vraies bosses, ne trichez pas !). La deuxième étape consiste à descendre cette piste (sans blague ? !) en maîtrisant votre  vitesse et vos virages. Ensuite, observez ce que vous venez de faire.

niveau expert en ski - etre à l'aise sur tous les terrains

Trois options s’offrent à vous :
  • Les bosses sont encore un vrai obstacle pour vous mais vous arrivez à descendre les rouges planes. Vous êtes certainement en niveau maîtrise.
  • Vous arrivez à enchaîner les virages serrés, mais vous avez besoin de quelques pauses et vous ne vous sentez pas toujours en complètes maîtrise de vos skis. Vous avez le niveau confirmé.
  • Vous êtes arrivé en bas sans encombre, en toute maîtrise, en enchaînant les virages et sans vous arrêter. D’ailleurs, vous avez à peine vu qu’il y avait des bosses ! Vous êtes un expert !

Progresser : chacun son rythme, chacun son chemin

Dernière chose à savoir quand on auto-évalue son niveau de ski : le temps passé sur les pistes ne détermine pas toujours votre niveau.

Ce que nous voulons dire par là, c’est qu’après une semaine de cours perfectionnement, vous ne passerez pas automatiquement en niveau maîtrise, etc.

gros plan fixation et chaussures de ski

Certaines personnes le font, mais ce n’est pas le cas de tout le monde.
Chacun a son rythme d’apprentissage et, quand on ne passe qu’une semaine par an à faire du ski, il est parfois difficile de voir sa progression d’une année sur l’autre.

D’autant que certains paliers, sont difficiles à passer !

Rassurez-vous et rappelez-vous que l’essentiel en montagne, c’est de prendre du plaisir !

Sophie Dissais

À propos de l'auteur :

Passionnée de ski et de snowboard je vous propose mes conseils pour progresser en ski et découvrir les plus beaux spots du domaine de Paradiski que j'ai le plaisir de rider tous les jours en tant que monitrice Chef Adjointe du centre UCPA des Arcs.  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.