que fait le moniteur de ski après sa saison
Accueil > Formation & Emploi > Que font les moniteurs après leur saison d’hiver en station ?

Que font les moniteurs après leur saison d’hiver en station ?

Que savons-nous vraiment de la vie des monitrices et moniteurs de ski ? Que font ils après leur saison ? Partent-ils en voyage ? Restent-ils en montagne ? Déménagent-ils ?

Moniteur de ski : vivre au rythme des saisons

Un moniteur de ski, avant d’être ce professeur charismatique qui vous apprend à garder les skis parallèles, a suivi une formation de plusieurs années qui demande dès le départ une condition physique solide, un bon niveau de ski, et une prédisposition à la pédagogie.

C’est donc le plus souvent des enfants de la montagne qui font le choix de vivre de leur passion.

Moniteurs de ski UCPA

De nombreux moniteurs de ski sont saisonniers et exercent d’autres activités le reste de l’année partout sur le territoire ou à l’étranger, mais ce n’est pas le cas de tous.

Certains vont choisir de rester en montagne pour la saison d’été après quelques courtes semaines de coupure.

Parmi eux une bonne part continuent de vivre au rythme de l’activité touristique de montagne. Certains poursuivent dans le milieu de l’encadrement sportif là où d’autres choisissent une activité professionnelle plus classique, en station ou dans la vallée.

moniteur de ski - multiplier les compétences10

Il n’est pas de rare de rencontrer des moniteurs de ski qui exercent des métiers plus manuels comme électricien, charpentier ou encore menuisier le reste de l’année.

Saisonnier un statut qui fait voyager et évoluer

Que ce soit dans l’hôtellerie, l’enseignement sportif, les commerces ou dans tout autre domaine, la condition de saisonnier offre certains avantages.

En tête de liste on trouve la possibilité de voyager partout à travers le monde, de découvrir une nouvelles stations chaque année et de rencontrer chaque jour de nouvelles personnes.

Être saisonnier c’est avoir l’opportunité de changer de vie tous les 6 mois,

d’élargir son terrain d’activité professionnelle et souvent de changer d’activité au gré des opportunités.

Jeune moniteur ski

Un statut qui séduit les jeunes entre 18 et 30 ans, qui, après quelques années, reviennent soit à un mode de vie plus conventionnel, soit s’inscrivent dans la durée à un poste plus structuré dans la branche dans laquelle ils travaillaient en saison.

Comme nous le confie Kévin, moniteur de ski en formation à l’UCPA :

Je serai moniteur de ski certainement pour les dix prochaines années, ensuite je chercherai à devenir responsable d’activité d’un centre UCPA.

Moniteurs colonie de vacances

L’été, Kévin est directeur d’un centre de colonies de vacances sur la côte Atlantique. Pendant 3 mois il coordonne une équipe d’animateurs BAFA qui assurent l’encadrement des jeunes ados pendant les 3 mois d’activité.

Kévin est un exemple parmi des centaines de jeunes qui vivent au rythme des saisons et qui adaptent leur carrière au gré de leurs compétences et de leur envie de grandir dans le métier.

Devenir saisonnier : des formations adaptées et complémentaires pour les passionnés

Moniteurs montagne - Serre Chevalier

Pour assurer deux saisons de loisirs dans l’année sur deux professions différentes il faut souvent deux diplômes.

La plupart des moniteurs de ski choisissent de travailler dans l’animation de loisirs, l’accompagnement d’activités de haute montagne, l’enseignement d’activités nautiques ou dans la direction de séjours.
Des qualifications très complémentaires au métier de moniteur de ski.

Moniteur de ski l'hiver et de voile l'été

En choisissant bien son deuxième diplôme un moniteur va multiplier ses atouts mais aussi renforcer son expertise sur son métier d’origine.

La quasi intégralité des formations professionnelles du sport et de l’animation sont compatibles entre-elles pour assurer un statut pleinement opérationnel toute l’année et permettant de gagner en expérience et en expertise.

Moniteur voile

Voici quelques exemples de formations complémentaires au statut de moniteur de ski :

Moniteur de ski et animateur/directeur de colonies de vacances l’été :

C’est le cas de Kévin dont on parlait juste avant. Moniteur l’hiver et directeur d’un centre de colonies de vacances l’été, Kévin a dû se construire une double compétence.

Il a d’abord passé son BAFA (donne le droit d’animer un groupe de jeunes en colo) avant de passer rapidement à l’étape supérieure en passant le BAFD, le brevet d’aptitude aux fonctions de directeur.

Le grand avantage de ce choix c’est qu’il acquiert ainsi l’expérience de la direction de séjour ET de l’enseignement sportif, ce qui le place dans une perspective de parvenir à un poste managérial / de direction dans une structure d’enseignement sportif et/ ou d’accueil de mineurs comme l’UCPA.

Moniteur encadrement camp vacances

Moniteur de ski et moniteur de voile l’été

La passion de l’enseignement sportif c’est pouvoir continuer de transmettre ses connaissances en toute saison.

Le BPJEPS Activités nautiques est parfaitement adapté, en quelques mois il est possible d’obtenir une seconde qualification dans l’enseignement sportif aux antipodes des pistes.

Moniteur voile

Il existe même une bi-qualification moniteur de ski et voile qui assure la double compétence dans une même formation.

Elle permet à tous les titulaires au minimum du test technique ski alpin de se perfectionner et de se qualifier dans l’encadrement des activités nautiques comme la voile ou le Kayak de mer.

Construire sa carrière au fil des saisons avec son métier de moniteur de ski

Avec de telles formations, les moniteurs peuvent espérer évoluer tout au long de leur carrière, grâce à des diplômes toujours plus poussés et une double qualification qui permet avant tout d’être un professionnel polyvalent.

Ces formations se pratiquent en alternance au plus près du terrain pour entraîner les apprentis aux conditions concrètes rencontrées sur le terrain.

Elles aident également chacun à développer ses aptitudes dans la pédagogie, l’organisation, gestion des risques qui constituent un bagage solide pour un avenir professionnel dans le milieu du sport.

Ces diplômes permettent aux apprentis de continuer le cursus obligatoire pour devenir moniteur de ski alpin, de signer un contrat en tant que salarié dans un club de voile et même créer leurs propres structures.

Moniteurs ski UCPA - Les 2 Alpes

Le métier de moniteur de ski, ce n’est pas seulement conserver son bronzage toute l’année et partager sa passion aux vacanciers, c’est aussi composer avec le caractère saisonnier de l’activité, suivre quelques années de formation et continuer sans cesse d’apprendre pour encadrer chaque jour de nouvelles personnes dans des conditions toujours différentes.

Olivier Bonnaud

À propos de l'auteur :

Entouré d'une belle équipe de passionnés j'ai le plaisir d'animer ce blog et de vous proposer des articles pour vous faire voyager, progresser et découvrir de nouvelles passions ! N'hésitez pas à nous contacter pour toute question, suggestion d'article ou collaboration ! Bonne lecture !  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *