organiser son sac pour une semaine de rando vtt
Accueil > VTT > Comment organiser son sac pour une semaine de rando VTT ?

Comment organiser son sac pour une semaine de rando VTT ?

Quand on part une semaine en randonnée VTT, le moment des bagages est un vrai dilemme : comment emporter tout le matériel nécessaire tout en voyageant léger ? Réduire le poids est important, il faut donc cibler précisément ce dont on a besoin sans faire l’impasse sur des éléments qui pourraient s’avérer indispensables sur le terrain.

S’équiper pour rouler toute une semaine : le matériel de base

Un casque de VTT : adapté pour la randonnée, il doit être léger, bien aéré tout en étant résistant.

Deux maillots VTT : ils sèchent rapidement, on peut donc les laver le soir et les remettre le lendemain. Mais un maillot de VTT ça ne pèse rien du tout et un change est toujours très utile quand il pleut !

Rando VTT - Organisation du sac - Matériel de baseUne softshell isolante qui vous procurera un peu de chaleur et coupera le vent, notamment en altitude.

Une veste coupe vent et imperméable : Indispensable, où que vous partiez. Il n’y a rien de pire que de grelotter, couvert de boue ! Optez pour une veste respirante ET imperméable (type GoreTex) pour que la transpiration s’évacue, sinon vous aurez rapidement froid. Selon le principe des trois couches, la première couche a un objectif de transpiration (maillot VTT), la seconde couche un objectif de chaleur (softshell) et cette troisième couche un objectif de protection contre les intempéries.

Un short VTT : n’oubliez pas un sous-short avec peau de chamois, surtout si vous faites de longues distances !

Des gants  : au choix, doigts longs ou courts. Prenez aussi une paire de rechange. Là encore ça ne pèse rien, et si vous perdez/déchirez un gant en cours de semaine, vous serez heureux d’en avoir une seconde paire.

Des lunettes de soleil adaptée à la pratique du VTT : les verres photochromiques (qui varient selon la luminosité) sont appréciés dans les zones arborées. Prendre des valeurs de 2 à 4.

Chaussettes pour la pratique du VTT, qui sèchent rapidement.

Chaussures adaptées à la pratique de la randonnée VTT. Il faut pouvoir marcher avec sans contraintes.

Un sac à dos spécifique VTT de 30 à 35 litres avec bâche rain-cover. Il faut que ce sac soit confortable à porter et ne vous déséquilibre pas.

Rando VTT - Organisation du sac

Ne faites pas l’impasse sur les équipements de sécurité et de ravitaillement :

Nous avons réalisé pour vous une sélection pour une randonnée VTT autonome (sans de véhicule suiveur). Si vous êtes suivis par un véhicule de transport, il y a bien sûr beaucoup moins de limites au poids et à la place ! Faites particulièrement attention à ne pas surcharger votre trousse de toilette, c’est souvent là que l’on gagne ou perd du poids !

Rando VTT - Organisation du sac - Equipements de sécurité

Une trousse de toilette avec : savon de Marseille (utile pour tout, pour se laver, nettoyer ses habits etc), petit shampoing, brosse à dents, dentifrice.
Une serviette de type microfibre qui permet de gagner en poids et en place, et qui sèche très vite.
Un duvet (ou sac à viande) pour le cas de nuits en refuges ou gîtes.
Une poche à eau, que l’on vide et sèche tous les soirs.
Des barres de céréales, des graines et des fruits secs
Une lampe frontale pour les refuges ou gîtes.
Une trousse de réparation VTT (au minimum : clés allen, multitool, 1 chambre à air, des rustines, des démonte pneus, de la colle, un carré de papier verre, une pompe, des serreflex, un peu de cordelette solide, un maillon rapide de chaîne)
Une trousse de secours
Un équipement pour la navigation (mobile avec application adaptée et traces GPS), une carte, un accu ou tout autre moyen de recharger la batterie.
Des tongs + un pantalon de toile léger (ou un legging) pour le soir
Des sous-vêtements et chaussettes pour le change, en nombre relatif aux possibilités de lavage.

Rando VTT - Organisation du sac

Cas particulier du voyage autonome

Dans le cas d’un voyage autonome (hébergement en bivouac ou camping), les conditions de nuitées changent de manière très importante la quantité et la qualité des matériels à transporter. Il convient alors de transporter une tente, tapis de sols et duvet, matériel de confection des repas (réchaud, popotes…), de transport des vivres, de matériels de protection adaptés au type de voyage (protections insectes, filtrage…). Les matériels seront transportés sur le vélo (sacoches) et seront étudiés et adaptés au type de voyage (pays, éloignement, montagne ou plaine…).

Rando VTT - Organisation du sac - Equipement-de-bivouac

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.