Où courir en trail en hiver
Accueil > Trail & Running > Les endroits à privilégier pour le trail en hiver

Les endroits à privilégier pour le trail en hiver

Le trail ne s’arrête pas avec les premiers flocons !

Evidemment, les sentiers de randonnées que nous avons l’habitude d’emprunter en été sont souvent inaccessibles. C’est le moment de se replier vers d’autres endroits et pourquoi pas, d’essayer de nouvelles façons de courir.

En plaine, courir en ville ou à la campagne

Si vous habitez en ville ou en campagne, vous n’avez pas besoin d’aller très loin pour vous entraîner au trail. En hiver, il s’agit surtout de se concentrer sur du volume de course à pied et pas forcément sur de la vitesse pour améliorer son endurance.

trail - hiver - campagne

A partir de là, vous pouvez courir en ville, dans un parc ou dans un stade ou sur des chemins de campagne ou forestiers. Attention cependant aux sentiers qui peuvent être boueux et humides : pensez bien à travailler votre point de contact sur l’avant du pied pour éviter les glissades.

En montagne : le trail sur la neige, à pieds ou en raquettes

Si vous habitez près des montagnes et que vous affectionnez particulièrement le trail dans ce superbe environnement, la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez continuer vos courses l’hiver !

trail - hiver - courir - neige

Si vous voulez courir sur de la neige, assurez-vous d’être bien équipé : chaussures étanches (pourquoi pas à crampons), vêtements chauds, etc. Certaines stations de ski dament et entretiennent des pistes pour les piétons ou pour les randonnées à raquettes. Vous pouvez aussi utiliser ces pistes pour courir.

groupe - entrainement - trail - hiver - montagne

Une autre option consiste à troquer sa paire de basket contre une paire de raquettes ! Il existe désormais des modèles de raquettes plus légères et plus petites qui permettent de courir à faible vitesse.

Vous pouvez alors utiliser les sentiers ou pistes pour raquettes : à Chamonix par exemple, on trouve ce type de pistes à côté des pistes de ski de fond. Attention cependant à ne pas courir sur ces dernières, c’est interdit en raison du risque de dégradation des pistes !

De la même manière, évitez de courir sur les routes de montagne ou dans les stations : les trottoirs sont souvent absents, les conducteurs pas toujours maîtres de leurs véhicules et vous risquez la chute sur du verglas.

Tester de nouvelles sensations en compétition : participer à un trail blanc

Enfin, vous pouvez intégrer dans votre entraînement un ou deux trails blancs. Le but de ces trails n’est pas compétitif mais plutôt de réaliser dans l’hiver une course à pied plus intense qui agira comme une piqure de rappel avant l’été.

entraînement de trail hivernal en france

Parmi les trails blancs les plus connus, on retrouve celui de Serre-Chevalier sur une piste damée. Deux parcours sont proposés : le Trail Blanc de 29km (750m de dénivelé) et la Guisanette de 11km (450m de dénivelé).

Un peu plus tard dans l’hiver, vous pouvez vous inscrire au trail blanc du Semnoz, un trail de nuit de 11km et 300m de dénivelé ou au trail blanc du Dévoluy qui a la particularité de proposer un parcours non damé.

 

À propos de l'auteur :

Fortement impliqué dans le développement du trail je m'efforce de vous transmettre cette passion. Accompagnateur en montagne, créateur de nombreux stages et d'une école de trail, je suis aussi président du club des sports de Chamonix à titre bénévole et directeur de l'UCPA Argentière.  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *