Accueil > Malte > Carnet de Voyage à Malte : plongée à travers ses épaves sous-marines

Carnet de Voyage à Malte : plongée à travers ses épaves sous-marines

A la croisée des chemins, au cœur de la Méditerranée, Malte, chargée d’histoire, est désormais une île paisible.

Un point de départ idéal pour découvrir les richesses du passé maltais ainsi que ses nombreuses épaves sous-marines.

C’est ce que j’ai eu la chance de découvrir lors d’un séjour dédié à la plongée.

L’ancienne capitale de Malte : Mdina

Pour cette première journée, nous choisissons de nous cultiver un peu avec la visite de Mdina.
Cette ville perchée à 200 mètres d’altitude, au cœur de l’île de malte, regorge de ruelles dans lesquelles on se perd tel un labyrinthe. Le soleil couchant fait ressortir les couleurs chaudes des pierres des façades des palais, tous ornés de jolis balcons.

visite-de-mdina-a-malte
ruelles-de-mdina-a-malte

Cette capitale et place forte de l’ile a résisté à plusieurs invasions de barbares, jusqu’à être supplantée par la nouvelle capitale La Valette à la fin du XVIème siècle.

hauteurs-de-mdina-a-malteLe soir, nous dégustons un plat typique maltais, « le lapin de la Garrigue ». Un lapin qui a certainement dû être champion de course pour être si ferme !

L’ile de Gozo : plonger sur le « Blue Hole »

croisiere-plongee-a-malteEn route pour découvrir les plongées de l’ile de Gozo.

Nous arrivons au nord-est de l’ile après 20 minutes de ferry. Notre projet est de plonger sur le « Blue Hole ». Malheureusement, suite à un vent d’est assez fort la veille, une houle rend cela impossible. Nous aurons au moins profité du paysage !

ile-de-gozo-a-malte
ile-de-gozo-blue-hole

L’ épave du P29 : l’ancien dragueur de mines allemand

approche de l'épave du p29 à maltePour cette première sortie, nous n’avons pas besoin de prendre de bateau pour se rendre sur le site, les plongées débutent du rivage. Celle du P29 se situe à Cirkewwa, face à l’embarcadère du ferry pour Gozo.

Le P29 est un ancien dragueur de mines construit en Allemagne de l’Est en 1970 puis revendu dans les années 90 à Malte pour être utilisé comme patrouilleur. Il a été sabordé intentionnellement en 2007 pour servir de récif artificiel. Il est désormais posé sur le sable à 36 mètres de profondeur.

plongee-a-malte-sur-lepave-du-p29Dès la mise à l’eau, ce qui surprend c’est son incroyable limpidité. La visibilité est d’au moins quarante mètres et je n’avais jamais vu cela en Méditerranée !

épave du p29 transformé en récif artificiel
vue-densemble-de-lepave-du-p29

Nous commençons par la poupe du bateau puis, en longeant la passerelle, nous arrivons à la proue où trône encore une mitrailleuse. Si l’on s’écarte un peu, la vue d’ensemble est superbe !

Lorsque nous rentrons à l’intérieur de l’épave, les circuits électriques sont toujours bien visibles, bien que peut-être un peu corrodés ! !

slider
Pas d'images trouvées

Inland Sea

Nous revenons donc vers l’arrière, à Inland Sea, une sorte de crique naturel avec un passage au milieu de la falaise qui permet de passer de l’autre côté à la mer. Nous nous équipons là avant de passer le tunnel et de réaliser une plongée sur le tombant à 36 mètres.

depart-de-plongee-inland-seaPour ce qui est de la faune, nous retrouvons les classiques de la Méditerranée : le « serran écriture », le « crenilabre paon », la « rascasse brune » et le «  vers de feu ». Ce dernier est à éviter de toucher car il est très urticant !

slider
Pas d'images trouvées

Pour la seconde plongée, nous émigrons dans le sud de l’ile.
Un parking aménagé avec des tables nous permet de nous équiper, la mise à l’eau se faisant à partir d’une échelle. Trois épaves sont répertoriées : le MV Cominoland, le MV Karwela et le MV Xlendi. Cependant, cette dernière est interdite à la plongée car les courants l’ont rendue très instable.

L’épave du ferry MV Karwela

Nous choisissons donc le MV Karwela, un ferry de 50 mètres construit en 1957 en Allemagne qui pouvait accueillir plus de 800 passagers. Il a été transféré à Malte en 1986 où il a été en service jusqu’en 2002. Lui aussi a été coulé au sud est de l’ile de Gozo en 2006 pour servir de récif artificiel (en même temps qu’un autre ferry, plus petit, le Cominoland). De nombreuses vidéos de ces immersions existent sur le Net. Il repose sur le sable à une profondeur de 40 mètres.

slider
Pas d'images trouvées

Nous arrivons sur la proue et la passerelle d’embarquement nous permet de pénétrer dans l’épave dans une grande salle vide (tout a été retiré avant le naufrage volontaire). Puis nous descendons par un escalier pour nous retrouver à l’arrière. Sur le fond de sable, l’hélice à 5 pales est encore bien visible.

ile-de-cormino-et-tour-sainte-marie-a-malteAprès cette plongée, nous retournons au ferry avant la tombée de la nuit et traversons tranquillement vers l’ile de Malte, avec au loin l’ile de Comino et la tour de garde Sainte Marie.

L’épave du Rozi : le remorqueur Anglais

Une heure et demie plus tard, après un bon café, nous voilà repartis pour la seconde épave du site, celle du Rozi.

Le MV Rozi était un remorqueur construit en 1958 à Bristol en Angleterre. Il a été exploité par le Royaume-Uni, puis par Malte et enfin coulé en 1992 au large de Cirkewwa. Le navire repose sur le sable non loin du P29.

plongee-sous-marine-depart-du-rivageAujourd’hui, l’équipage a laissé place à des bancs de sars. Pas besoin de rentrer à l’intérieur pour le contempler, le moteur a été enlevé de sa cale. Au contraire il faut s’en détacher pour l’apprécier dans son ensemble, d’autant qu’à la proue, l’ancre est restée plantée dans le sable.

slider
Pas d'images trouvées

Le village de Marsaxlokk et la Valette

Pour notre dernière journée avant de reprendre l’avion, nous choisissons de faire enfin un peu de tourisme avec la visite du village de Marsaxlokk. Sur la côte orientale de l’ile, ce petit port vit essentiellement de la pêche artisanale. Pour le déjeuner, nous commandons inévitablement un poisson bien frais dans l’un des restaurants du port.

village-de-peche-de-marsaxlokk
village-de-marsaxlokk

Seconde étape de notre tournée touristique, la capitale de Malte, fondée au XVIème siècle par l’ordre de Saint Jean de Jérusalem et de Rhodes, carrefour entre l’Europe et l’Orient et dont la veille cité n’a que très peu changé.

les-balcons-de-la-valette-capitale-de-malteLes veilles demeures élégantes aux bow-windows colorés et aux jalousies semi-closes sous le soleil font penser à l’Italie toute proche. La cathédrale Saint Jean abrite une profusion d’ornementations baroques d’une grande richesse. Quant aux jardins qui surplombent le port, ils permettent de trouver un peu de fraicheur !

cathedrale-saint-jean-a-malte
jardins-de-la-valette-a-malte

Enfin pour terminer le séjour, une petite balade sur l’une des plus belles plages de l’ile :  la plage de « Golden Bay » où il ne faut plaisanter avec « le topless » ! !

golden-bay-plus-belle-plage-de-malte

plongee-sur-lepave-du-rozi-malte

Explorer les plus beaux fonds marins à travers le monde

Plonger c’est aussi le plaisir de découvrir à chaque fois un nouveau paysage sous-marin. Explorer le monde à la surface et sous l’océan est la plus belle découverte qui soit : en méditerranée, dans le pacifique, l’océan indien ou L’Atlantique un immense territoire vous attend.

 

À propos de l'auteur :

Brevetée d'état en plongée subaquatique mes missions passionnantes consistent à gérer l'école de plongée de l'UCPA et de rendre la plongée accessible au plus grand nombre. N'hésitez pas à me poser vos questions et à me proposer des sujets ! A bientôt !  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *