Accueil > Plongée sous-marine > Est-il possible de pratiquer la plongée à tout âge ?

Est-il possible de pratiquer la plongée à tout âge ?

La plongée de 7 à 77 ans ? C’est possible en prenant soin d’adapter sa pratique à son âge.

Avant 8 ans : optez pour le masque et le tuba

Avant 8 ans, la pratique de la plongée avec scaphandre n’est pas conseillée par la fédération délégataire (FFESSM) pour des raisons médicales.

Plongée avant 8 ans masque tubaEn revanche, rien ne l’empêche de s’équiper de masque et tuba pour regarder sous l’eau ce qui s’y passe, en prenant soin de choisir le matériel adapté à sa taille !
Si l’enfant est à l’aise, il pourra même effectuer de courtes incursions sous l’eau en apnée à condition de ne pas dépasser 1 mètre de profondeur.

De 8 ans à 12 ans : débuts en plongée et progrès rapides

A cet âge il est facile de démarrer la plongée car les enfants ont peu d’appréhension, il faut donc les surveiller davantage. La plongée avec scaphandre est limitée à – 6 mètres maximum à 8 ans, – 12 mètres maximum à 10 ans.

Apprentissage plongée à la bouteille enfantPlusieurs cursus issus de la fédération de plongée ou de l’UCPA proposent un apprentissage de la plongée « bouteille » tout en douceur, destinés aux jeunes plongeurs, avec respect de leur rythme biologique (1 plongée par jour au maximum jusqu’à 12 ans).

Apprendre la plongée très jeune
Quand débuter la plongée enfant

Dans tous les cas la plongée est accessible à tous les enfants à partir de 8 ans, aucune condition physique particulièrement sportive n’est requise.

Pratiquer la plongée quand on est ado - apprendre

Au niveau médical, pour effectuer un stage ou des plongées, le jeune doit présenter un certificat de non contre indication à la pratique de la plongée délivré par un médecin spécialiste en plongée.

Un enfant peut également débuter l’apnée à partir de 8 ans dans un cadre encadré par un club dans une fosse de plongée par exemple.

De 12 ans à 16 ans : le bon moment pour progresser

A ces âges, la maturation physiologique et intellectuelle acquise permet à l’adolescent d’apprécier la pratique de la plongée sous-marine, d’en comprendre les codes et d’être plus responsable sous l’eau.

Apprendre la plongée de 12 à 16 ans
Passage du niveau 1 plongée enfant

A partir de 14 ans, le jeune peut donc passer son niveau 1.

Pour progresser, il pourra pratiquer, encadré par un moniteur avec régularité, et pourra même envisager de plonger jusqu’à 2 fois par jour. Il peut aussi obtenir une qualification de « plongeur nitrox » (mélange d’oxygène et d’azote contenant 25 % et 40 % d’oxygène, appellé aussi « mélange suroxygéné »).

Progression plongée de 12 à 16 ans

Le certificat médical de non-contre indication à la plongée peut être signé par un médecin généraliste ou le médecin de famille.

De 16 ans à 18 ans : propice à la progression

Dès 16 ans, le jeune peut passer le niveau 2 de plongée, permettant de plonger jusqu’à 40 mètres de profondeur encadré par un moniteur. En revanche, étant mineur il ne pourra pas plonger avec un autre plongeur en « autonomie ».

Jeunes plongeurs en progression

Pour progresser, la qualification de « plongeur nitrox confirmé » s’offre à lui (possibilité de plonger avec plusieurs concentrations d’oxygène sans limite de pourcentage) et il pourra également être mis en « palanquée » avec des adultes lors d’un séjour en vacances sous certaines conditions.

De 18 ans à 50 ans : débuter ou passer plongeur confirmé

Dès sa majorité, le jeune qui a un niveau 2 obtient sa prérogative d’autonomie, il peut plonger avec un autre plongeur, sans moniteur sous l’eau, jusqu’à une profondeur de 20 mètres.

Apprentissage de la plongée de 18 à 50 ans
Plongée à partir de 18 ans

Il est également possible de passer aux niveaux supérieurs (niveau 3, niveau 4) ou se tourner vers l’enseignement de la plongée (monitorats). Beaucoup de jeunes adultes débutent pendant cette période. Les progressions vont assez vite en fonction des conditions physiques et sportives de chacun et de l’appétence pour cette activité.

Un certificat médical de non contre indication à la plongée délivré par un médecin généraliste est toujours demandé.

Plus de 50 ans : il est toujours temps de s’y mettre !

Cela nécessite juste être plus vigilant sur sa santé ! Un contrôle médical annuel pour vérifier que les fonctions principales sont toujours opérationnelles suffit.

Suis-je trop vieux pour débuter la plongée

Il n’y a pas de limite d’âge à la pratique de la plongée, seule la profondeur sera diminuée, et l’utilisation du nitrox en mélange au fond sera privilégiée.

L’expérience acquise au cours de toutes ces années, permet de gérer au mieux ses efforts sous l’eau et de découvrir d’autres activités, comme passer d’une pratique de plongeur « teck » à la prise de vue sous-marine plus contemplative.

Débuter la plongée à cet âge est plus rare mais pas impossible, le moniteur veillera à faire progresser son élève « sénior » en douceur et à son rythme.

Pratiquer la plongée à tout âge

En bref, on trouve du plaisir à plonger à tout âge et à toute profondeur !

À propos de l'auteur :

Brevetée d'état en plongée subaquatique mes missions passionnantes consistent à gérer l'école de plongée de l'UCPA et de rendre la plongée accessible au plus grand nombre. N'hésitez pas à me poser vos questions et à me proposer des sujets ! A bientôt !  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *