Impression de ne plus progresser en ski - technique
Accueil > Ski & Snowboard > Pourquoi ai-je l’impression de ne plus progresser en ski ?

Pourquoi ai-je l’impression de ne plus progresser en ski ?

Vous skiez depuis plusieurs années, vous êtes à l’aise sur les pistes et vous prenez du plaisir, mais vous avez l’impression de ne plus progresser… Pourquoi ?
Voici quelques éléments de réponse et 3 conseils pour recommencer à progresser en ski.

La progression en ski s’effectue par paliers

En ski, comme en sport en général, on ne progresse pas de façon linéaire, mais par paliers : ainsi, on a parfois l’impression d’avoir un déclic, puis on stagne à nouveau. C’est le temps que l’on assimile les acquis et que l’on parvienne à les utiliser de façon instinctive.

La progression en ski se fait par paliers

C’est une évolution normale, et inévitable : il faut donc parfois être patient !

La progression en ski est jalonnée par des étapes clefs : devenir autonome sur les bleues, accepter la pente et donc réussir à descendre des pistes plus raides (rouges puis noires),

Tester le hors-piste permet de progresser en ski

sortir des pistes et se sentir à l’aise quelques soient les conditions de neige sont des étapes importantes à franchir.

La progression en ski est aussi déterminée par notre condition physique et notre engagement. Ainsi, si vous êtes un peu moins en forme que d’habitude, il est naturel que vous progressiez moins vite. De la même façon, plus on vieillit, plus l’appréhension augmente, freinant peu à peu la vitesse de progression.

La progression ralentit au fur et à mesure que le niveau augmente

Quand on débute une activité sportive, la progression est rapide au début, puis devient plus lente par la suite. Plus votre niveau s’améliore, moins vous progressez rapidement, car la technique devient de plus en plus fine, nécessitant plus de temps à assimiler.

la progression ralentit avec le temps

Ainsi, un skieur débutant mesure très facilement ses progrès : lui qui n’avait jamais chaussé les skis parvient désormais à faire des virages ! A l’inverse, un excellent skieur ne verra pas forcément qu’il a progressé durant la semaine : seul un professionnel à l’oeil aguerri sera capable de lui dire que sa position a légèrement changé, que son ski est devenu plus fluide, etc…

Les compétiteurs travaillent des années pour gagner des dizièmes de secondes

Les skieurs de haut niveau travaillent des années durant pour grapiller quelques centièmes de secondes !

La progression vient en pratiquant, mais aussi en y pensant !

Quand on skie seulement une voire deux semaines par an, on est tenté de profiter davantage des sensations, du paysage, du plaisir que l’on ressent sur les skis, plutôt que de se focaliser sur des points d’amélioration techniques et c’est bien normal !

travailler sa technique pendant ses sessions de ski

Souvent, on se laisse aussi griser par la vitesse : or, quand on va vite, on reste sur ses acquis.

 Il faut donc accepter de skier un peu en dessous de sa vitesse de pointe pour travailler les points techniques boostant sa progression personnelle. On pense à sa position, à ses appuis, bref à tous nos petits défauts de façon à pouvoir les corriger. Il faut s’appliquer, et à faible allure pour être en total contrôle.

3 conseils pour progresser à nouveau en ski

→ Prenez des cours avec un moniteur

Prendre des cours avec un moniteur est très utile car il vous proposera des petits exercices de temps à autre et saura vous donner le conseil qui créera le déclic et vous aidera à progresser.

Prendre des cours avec un moniteur est la clef pour continuer de progresser

Un regard extérieur et avisé est indispensable pour repérer les mauvaises habitudes ou les lacunes techniques, mais surtout pour savoir comment les corriger.

→ Aménagez vos séances pour travailler un point technique

Même si vous n’avez pas envie de penser «technique» toute la journée, octroyez vous des petits moments dédiés : consacrez par exemple une piste à travailler un item technique, puis, plus tard dans la journée, reprenez le même exercice.

Le but n’est pas de travailler de façon acharnée, mais de se focaliser de temps en temps sur les points techniques utiles à notre progression.

aménager des temps de travail technique dans sa session de ski
Si vous partez une semaine au ski, vous pouvez vous fixer des objectifs, par exemple : j’aimerai descendre cette piste noire avant la fin de semaine, réussir à gommer ce défaut, être à l’aise en poudreuse etc… Vous mesurerez ainsi facilement vos progrès et vous pourrez être fiers d’avoir repoussé vos propres limites. Attention à ne pas mettre la barre trop haute, pour éviter de vous décourager.

→ Diversifiez votre pratique

Selon votre niveau en ski, faire un peu de hors-piste (encadré bien sûr), du freestyle ou même du snowboard pourra vous aider à progresser.

Tester le hors-piste vous permettra de progresser

Vous challenger sur des terrains différents, vous remettre en situation d’apprentissage, peut vous aider à créer ce déclic pour atteindre un palier de progression. Vous aurez un regard «neuf» quand vous remettrez les skis et la progression se fera d’elle même.

Lionel Lavantes

À propos de l'auteur :

Moniteur de ski et passionné de Snowboard je vous parle de ma passion et des bonnes méthodes pour progresser dans votre glisse. N'hésitez pas à réagir à mes posts !  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *