être saisonnier moniteur de ski et de voile
Accueil > Formation & Emploi > Le saisonnier gagnant : être à la fois moniteur de ski et de voile

Le saisonnier gagnant : être à la fois moniteur de ski et de voile

Pour gérer la fin d’une saison hiver le moniteur de ski dispose souvent d’une compétence complémentaire pour vivre le reste de l’année.
Compléter son diplôme avec une qualification voile est selon nous le combo idéal pour profiter du spot au maximum été comme hiver.

Groupe moniteurs- Plage
Groupe moniteurs- Serre Chevalier 2016

La bi-qualification voile et ski permet aux moniteurs de vivre leur passion pour le sport tout au long de l’année et vraiment partout

Si l’on souhaite travailler toute l’année de sa passion du sport, le ski et la voile, se combinent parfaitement tant au niveau de la saisonnalité que des compétences.

Voile-lac-montagneLa voile se pratique aussi bien sur le littoral que sur les lacs de montagne, ce parcours est parfaitement adapté pour les moniteurs de ski qui souhaitent rester près de chez eux.

De la même façon il existe une bi-qualification Ski Alpin et Canoë Kayak qui apporte exactement la même complémentarité.

Deux activités saisonnières qui s’enchaînent parfaitement

Le ski et la voile sont deux activités qui s’enchaînent facilement sur le plan saisonnier.

La saison de ski débute généralement en octobre pour s’achever au plus tard en avril. Certaines stations ferment leurs portes beaucoup plus tôt ou ne restent ouvertes que partiellement, selon l’état d’enneigement du domaine et des pistes skiables.

Moniteur skiPour la voile, la saison débute en avril et se termine fin septembre ou début octobre selon les spots et les conditions météorologiques.

Compatibilité technique et pédagogique entre les deux sports

Dans la pratique, ces deux sports de glisse sont bien sûr très différents. Néanmoins, ils se rejoignent sur certains points, notamment dans l’apprentissage et la gestion de l’équilibre et des déséquilibres, du pilotage et de la vitesse.

Moniteur ski

Généralement, ceux qui ont un bon niveau en ski ont une progression très rapide en voile.

On attend d’un moniteur de ski et de voile qu’il soit à l’aise dans les deux disciplines.
Ce qui n’est pas forcément vrai pour l’inverse, lorsqu’on apprend la voile avant le ski.

L’autonomie est indispensable pour les deux activités. Un moniteur doit savoir gérer les sorties en fonction des conditions météo, choisir l’équipement adapté et savoir le réparer si besoin.

Devenir moniteur, c’est aussi aller plus loin que sa propre pratique. Il faut être capable d’expliquer les bases d’une activité à des élèves, s’adapter à leur niveau, les faire progresser et leur transmettre son savoir-faire et sa passion.

Une seule formation pour deux métiers

L’avantage de ces deux activités, c’est que la double compétence s’acquiert en une seule formation à l’UCPA.

Moniteurs ski UCPA

Chaque année, entre 8 et 12 apprentis sont formés à l’UCPA pour préparer le diplôme d’Etat de ski et le brevet professionnel de voile.

Les bi-qualifications sont d’abord accessibles aux élèves titulaires du test technique du diplôme d’état ski alpin, une épreuve gérée par l’ENSA de l’école nationale de ski et d’alpinisme.

Ce test donne accès à la formation Ski-Voile et permet de se qualifier ensuite pour l’encadrement des activités nautiques.

Bi-qualification Ski & Voile : une formation rémunérée

La formation se déroule en contrat d’apprentissage sur deux ans, avec rémunération et prise en charge des frais pour les élèves. Les futurs moniteurs vont en effet alterner des temps de formation et des temps d’emploi dans chacune de deux activités sportives, au gré des saisons.

Les élèves débutent par la voile au mois de septembre pendant 6 semaines. Mi-novembre, ils partent à la montagne pour alterner séance de formation et séance de travail. Ils passent un diplôme pour encadrer les clients en tant qu’élève moniteur, accompagné de leur tuteur.

Moniteur voile

Au mois d’avril, ils reviennent en formation voile pour passer le Certificat de qualification professionnelle. Durant la saison estivale, entre juillet et septembre, ils travailleront en club de voile UCPA.

La seconde année, ils préparent le brevet professionnel de voile. Ils font à nouveau une saison de ski, en alternant formation et emploi, puis repartent en voile mi-avril. Ils suivent ensuite deux mois de stage de voile et terminent le Brevet Professionnel voile en septembre de la deuxième année.

Moniteur voile

Un cadre de vie de rêve

Pour finir, les futurs moniteurs de ski/voile vont profiter d’un cadre de vie exceptionnel tout au long de l’année. Ils vont évoluer dans un décor de carte postale : un pied à la montagne, l’autre dans la mer ou au bord des lacs.

En bref, le job idéal pour les amoureux de la nature ou ceux qui ont la chance d’habiter dans une région entre terre et mer !

Moniteurs ski UCPA -Val Thorens 2015

Olivier Bonnaud

À propos de l'auteur :

Entouré d'une belle équipe de passionnés j'ai le plaisir d'animer ce blog et de vous proposer des articles pour vous faire voyager, progresser et découvrir de nouvelles passions ! N'hésitez pas à nous contacter pour toute question, suggestion d'article ou collaboration ! Bonne lecture !  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *