les meilleurs spots de plongée de la mer rouge
Accueil > Plongée sous-marine > Les meilleurs spots de plongée en Mer Rouge

Les meilleurs spots de plongée en Mer Rouge

La Mer Rouge est une mer intracontinentale située entre l’Afrique du Nord et Moyen Orient. Depuis des décennies, ses spots de plongée incontournables, situés essentiellement dans le territoire égyptien, en ravissent les adeptes. Son attraction vient du fait que sa situation géographique la met à quelques heures de vol des principales capitales d’Europe.

Faune et flore variée en mer Rouge

Le décalage horaire est quasiment inexistant et ses eaux chaudes et limpides, sont riches en faune et flore variées. Même en effectuant des recherches auprès des destinations voisines, il n’y en a pas d’équivalentes avec ces critères.

Les meilleures périodes pour profiter d’une eau chaude (26-28°) et d’un vent modéré vont de mars à mai et de septembre à novembre.

Spot de plongée en mer rouge

Les spots de plongée peuvent être partagés en trois zones distinctes qui comportent des réserves naturelles :

  • au nord-est face au sud de la presqu’île du Sinaï (Sharm el-Sheikh) : le parc marin national de Ras Mohammed,
  • au nord-ouest face à Hurghada : les récifs de Sha’ab El Erg et Sha’ab Abu Nuhas
  • au sud, entre El Quseir et Marsa Alam : le parc national des Brothers ainsi que les récifs de Elphinstone et Daedalus.

Bateau Mer Rouge

Ces sites ne sont accessibles que par bateau, voire même avec un bateau de croisière car trop éloignés de la côte.

Les spots du Nord de la Mer Rouge

Le centre UCPA d’El Gouna permet d’accéder facilement aux récifs de Sha’ab El Erg et Sha’ab Abu Nuhas.

Le premier (Sha’ab El Erg) est situé à un peu plus d’une heure de navigation avec un récif en forme de fer à cheval.

Il a la particularité d’abriter une colonie de dauphins sédentaires.

A « Dolphin House », situé au nord du récif, dans le lagon, les plongeurs sont quasiment sûrs de pouvoir observer sous l’eau ces mammifères marins.  Ils ne sont pas farouches et viennent volontiers jouer avec eux.

Epave du Numidia en Mer Rouge

Le second (Sha’ab Abu Nuhas) est un peu plus éloigné, il faut compter 2 heures de navigation et une météo clémente (pas de trop de vent et de vague) pour pouvoir y plonger.

Il se trouve à proximité de la voie maritime principale de Suez. Il a été malheureusement la cause de nombreux naufrages de bateaux.

Aujourd’hui, il abrite 4 épaves, à jamais figées sur son récif.

Celles-ci ont permis de fixer une flore multicolore (multitude de coraux mous et durs). La plus emblématique est le Giannis D, vraquier grec construit en 1969 et qui a coulé en 1983. Il est colonisé par des mérous, murènes, poissons perroquet et des raies pastenague sur le fond de sable.

Plongeurs voie maritime principale de Suez

Ces spots sont accessibles à tous les niveaux de plongeurs car peu profonds (autour de 20-25 mètres) et peu soumis aux courants marins.

deux ilots arides des Brothers

Pour les sites du nord (Ras Mohammed) ou du sud (Brothers, Daedalus, Elphinstone), on ne peut s’y rendre qu’avec un bateau de croisière confortable. Ces sites situés en pleine mer présentent des eaux d’une limpidité peu commune mais sont susceptibles d’être soumis à de forts courants.

Il vaut mieux être expérimenté pour y plonger en toute sérénité.

Phare de Big Brother en Mer Rouge

Les spots du Sud de la Mer Rouge

La croisière « sud », appelée communément « BDE », est proposée par l’UCPA aux groupes de plongeurs. Les 3 récifs qui composent son circuit ont des caractéristiques différentes.

Le premier, qui est un parc national, nécessite une autorisation pour pouvoir y plonger. Il regroupe les deux îlots arides des Brothers (Big Brother et Little Brother) qui émergent d’un fond de 500 mètres.

Leur situation exposée aux courants est un point de rencontre avec la faune pélagique qui remonte des profondeurs. Le plus grand, sur lequel a été construit un phare par les anglais, abrite 2 épaves (Le Numidia et l’Aïda) posées le long du tombant entre 15 et 80 mètres de profondeur.

Requin Longimanus en mer Rouge

Le second, éloigné d’1 kilomètre, peut être l’occasion de rencontrer le très rare requin renard, sinon des requins gris et pointe blanche (Longimanus) des récifs ainsi que des poissons napoléon peuplent ses tombants vertigineux.

Récif coralien Elphinstone

Le second, plus au sud, Elphinstone, est une sorte d’éperon rocheux qui remonte jusqu’à 6 mètres de la surface avec plusieurs niveaux de profondeur sous forme de « terrasses ». C’est une barrière de corail qui se parcourt en plongée dérivante d’un côté ou de l’autre du tombant.

C’est le rendez-vous des poissons pélagiques, des bancs de carangues et de barracudas. Beaucoup de courant, donc des nutriments qui favorisent le développement des nombreux coraux, gorgones géantes et coraux noirs.

Banc de barracudas en Mer Rouge

Le dernier, situé à 100 miles au sud, est un énorme récif de forme circulaire qui abrite un autre phare construit sur le corail avec une passerelle pour que les gardiens puissent y accéder.

C’est le paradis des bancs de requins marteaux, grosses carangues et bancs de barracudas.

Mais il faut se lever très tôt, au lever du jour pour les apercevoir.

Les sites de plongée sont nombreux autour de ce récif. Beaucoup de coraux mous colorés et noirs le long des tombants, des colonies d’anémones avec leurs poissons clown, et toute la faune de la mer rouge (platax, poisson cocher, poisson flute, poissons papillon et poissons soldat, etc.).

Tombant de Deadalus en Mer Rouge

C’est un foisonnement de vie et de couleurs.

Pour conclure, la Mer rouge, est restée authentique, malgré une fréquentation importante de plongeurs. Les problèmes politiques récents ont fait diminuer cette pression. Cela a permis à certains sites, proches des côtes égyptiennes, de se régénérer. L’Etat égyptien a pris conscience de l’intérêt de protéger ces sites uniques en créant des parcs naturels où le nombre de bateaux de croisière est régulé et limité.

Tortue de mer rouge
Il ne faut plus hésiter à se rendre en Egypte pour profiter de cette vie sous-marine dense et exubérante qui vaut toutes les destinations lointaines en Asie ou aux Antilles !

À propos de l'auteur :

Brevetée d'état en plongée subaquatique mes missions passionnantes consistent à gérer l'école de plongée de l'UCPA et de rendre la plongée accessible au plus grand nombre. N'hésitez pas à me poser vos questions et à me proposer des sujets ! A bientôt !  Voir l'auteur >

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.