Pérou-machu-picchu-le toit des andes
Accueil > Pérou > Mon voyage au Pérou : de Nazca au toit des Andes

Mon voyage au Pérou : de Nazca au toit des Andes

Le Pérou est un pays de contrastes et un voyage sur le toit des Andes vous en fera la démonstration !
Entre le désert de la côte pacifique et l’Altiplano des Andes, il y a deux mondes, deux cultures !

En route vers Nazca

Le toit des Andes - Pérou - Randonnée - Désert de Nazca
On semble oublier trop souvent que le Pérou abrite un désert. En fait, la côte pacifique est complètement désertique et les dunes qui se dressent peu à peu sur la route qui mène à Nazca le confirment.

Le désert de Nazca et ses énormes géoglyphes en forme d’animaux font désormais partie de la liste du patrimoine mondial de l’humanité, non sans raison.

Ces figures représentent l’héritage de la civilisation pré-inca : Nazca.

Le toit des Andes- Pérou -Vallée-sacrée- désert de Nazca

© Emilie Couillard

Le fait qu’aujourd’hui encore aucun scientifique ne puisse expliquer avec certitude comment ni pourquoi ont été réalisées ces immenses figures géométriques pousse aux questionnements.

Je parie que vous ne pourrez pas quitter Nazca sans avoir émis votre propre hypothèse !

 

Arequipa et la vallée du Colca

Le toit des Andes - Pérou - ville ArequipaAu sud de Nazca, la prochaine destination sur la route des classiques est Arequipa.

La ville est  charmante. Elle regorge de vestiges de l’époque coloniale, notamment le couvent Santa Catalina et l’imposante cathédrale sur la Place d’Armes.

Les Arequipeños sont très fiers de leur gastronomie, d’ailleurs ils clament haut et fort que la région possède les meilleurs plats du pays !

Le toit des Andes- Pérou -Vallée-sacrée - Lama

© Emilie Couillard

On dit au revoir à la ville avant d’emprunter la route vers la vallée du Colca. Graduellement, les paysages de la côte laissent place à ceux de la sierra.C’est à ce moment qu’apparaissent les premières boules de poils tant attendues ! Les lamas et alpagas sont par centaines à paître paisiblement sur les plaines de l’Altiplano.

Enfin, l’arrivée aux portes de la vallée du Colca est aussi impressionnante, alors que celle-ci est taillée en centaines de terrasses. Ces dernières sont utilisées pour la culture locale.

Quelques jours suffisent pour visiter la vallée du Colca. Cabanaconde est le dernier village de la vallée et première étape avant de plonger aux confins du canyon !

La descente dans le deuxième canyon le plus profond au monde est vertigineuse, je vous laisse imaginer la remontée !

 

Puno et le Lac Titicaca

Le toit des Andes - Pérou - barquesPuis l’aventure continue : on se dirige vers Puno et le bassin navigable le plus haut du monde : le Lac Titicaca.

À une altitude d’environ 3800 mètres, on ne respire plus de la même façon, le changement d’altitude commence à se faire sentir.

Peu après avoir quitté le port de Puno, on arrive aux célèbres îles flottantes des Uros.

Le toit des Andes Pérou -Vallée-sacrée

© Emilie Couillard

Les résidents expliquent de façon interactive et colorée leur mode de vie aux visiteurs.
Après la présentation, on reprend le bateau pour quelques heures cette fois avant d’accoster sur l‘une des célèbres îles du lac : Amantani ou Taquile. Bien qu’elles soient voisines, elles ne se ressemblent pas !

Naviguer sur le lac Titicaca est sans contredit un must, lors d’un voyage au Pérou.

Vallée sacrée et ses trésors archéologiques

Le toit des Andes - Pérou -Montagnes - Randonneurs - MarcheAu départ de Puno la route qu’on emprunte vers Cusco est, à mon avis, l’une des plus belles du pays. Cusco est le quartier général pour tous les baroudeurs prêt à découvrir les trésors de la Vallée Sacrée.

En fait, la ville est au centre de tous les attraits : Pisaq, Ollantaytambo, Sacsayhuaman, Urubamba ne sont que quelques sites hébergeant des vestiges de cette gloire passée.

© connor-burrowsLe Machu Picchu est l’objet de tous les désirs ! Cette nouvelle merveille du monde est un incontournable.

Vous aussi serez impressionnés par l’ingéniosité des Incas, ce sont des heures de plaisir qui vous attendent pour découvrir la cité perdue des Incas.

Le toit des Andes - Pérou - pause en altitude - chevalLes nombreux apus, montagnes en quechua, qui entourent la ville sont autant d’occasions possibles de faire de la randonnée.

Que vous soyez amateurs d’histoires, d’architecture, de nature, d’émotions fortes, intéressés par la culture locale, ou tout cela à la fois, un passage dans la vallée sacrée saura répondre à toutes vos attentes.

Le toit des Andes- Pérou -Vallée-sacrée-population

© Emilie Couillard

La tradition vivante que portent les habitants de la vallée est immanquable.

En effet, sur place, il n’est pas rare de voir les locaux vêtus de leurs vêtements traditionnels colorés, les hommes portent fièrement leur chullo sur la tête, le célèbre poncho sur le dos et les sandales aux pieds ; beau temps, mauvais temps !

Les femmes quant à elles portent enfants ou marchandise sur leur dos, dans leur manta colorée. Bref, la sierra péruvienne propose un monde magnifique haut en couleur.

Le toit des Andes - Pérou - Famille de péruviens et lama adulte
Enfin, la beauté des sites qui se succèdent entre la côte pacifique et l’Altiplano, à laquelle s’ajoute la gentillesse des Péruviens, marquera inévitablement votre imaginaire et fera de ce voyage au Pérou, une aventure inoubliable.     

Pour vivre un séjour inoubliable et découvrir la beauté de ce pays, profitez d’une randonnée pédestre au Pérou !

Le toit des Andes - Pérou - Groupe - Randonnée

Randonnée pédestre au Pérou

Sur le toit des Andes

Lors d’une randonnée pédestre au Pérou, découvrez les villes de Lima et d’Arequipa, naviguez sur le lac Titicaca par les rives désertiques du Pacifique et approchez des civilisations péruviennes chaleureuses.

Cet article a été rédigé par Vanessa Huet et Emilie Couillard

Vanessa Huet

À propos de l'auteur :

 Voir l'auteur >

Du même auteur

Partager

Imprimer Partager par mail Facebook Twitter Google +

2 commentaires

  • chalopin says:

    les photos sont magnifiques et les paysages donnent vraiment envie. Le trek de 3 jours a t-il été difficile ou pas? Faut il être habitué à faire des randos en haute montagne ou n’importe qui peut le faire à partir du moment ou on est un minimum sportif?
    On parle du mal des montagnes? qu’en est-il? n’est ce pas trop dur de supporter l’altitude? J’hésite à partir car j’ai peur que cela m’empêche de faire le trek?

    • Bonjour !

      Ce trek est accessible à toute personne en bonne santé souhaitant effectuer un effort physique modeste pour découvrir des paysages magnifiques et une civilisation traditionnelle, en alternant étapes en minibus et randonnées pédestres faciles.

      Ce voyage permet de découvrir 4 sites différents à des altitudes progressives, permettant une bonne acclimatation, en gros aucune inquiétude à se faire concernant le mal des montagnes , nous vous conseillons de regarder cette proposition de parcours : http://www.ucpa-vacances.com/sejour/PAALIMM19-sur-le-toit-des-andes-aventure/

      Il sera disponible à la réservation dans les prochains jours,

      A votre disposition !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *